mkd (Commande unix)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cycle en V du développement logiciel

mkd est un logiciel permettant d'extraire des lignes de commentaires pré-codés afin de générer la documentation logicielle d'après le standard ISO[1]. mkd est l'abréviation de make documentation (termes anglais signifiant « faire la documentation »). Cette commande était, à son origine, connue sous le nom mkdoc (make documentation)[2]

Disponibilité[modifier | modifier le code]

mkd est compilable 'tel quel' sur les systèmes Linux (format des caractères UTF-8) et a intensément été utilisé avec Red-Hat et BSD sur PC, SUN Sparc et HP-UX jusqu'aux années 2000 au format ASCII; L'emplacement de certains répertoires était différent de la disposition actuelle (man, whatis, ...).

Pour les systèmes Debian et Ubuntu, mkd est distribué sous forme de paquets[3].

Les paquets RPM ne sont pas distribués par les mainteneurs de l'application mkd. Lorsque les systèmes de fichiers sont au même niveau, les paquets peuvent être convertis avec le logiciel alien

mkd est en principe compatible avec tous les systèmes Unix et Linux, à l'exception prés de la disposition des répertoires des manuels et de la documentation.

mkd est aussi disponible pour Microsoft Windows[4],[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ISO/IEC 26514:2008
  2. (1986-2001) Informatique - Centre d'Electronique et de Micro-électronique de Montpellier, Université Montpellier II, 34000 Montpellier France
  3. Ubuntu packages and sources
  4. Windows package
  5. Windows source for mingw