Mixage cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mixage.

Le mixage au cinéma est l'opération finale de la postproduction d'un film. Il est précédé du montage son.

Le nombre d'éléments à mixer (sources sonores ou son source) peut dépasser plusieurs centaines répartis sur plusieurs ordinateurs dédiés (DAW). Le format de mixage le plus usuel est le 5.1 à partir duquel il faudra décliner des mixages spécifiques et adaptés aux différentes contraintes de diffusion (DVD, TVHD (en)Downmixing TV-SD, stéréo, TNT, Téléphones cellulaires, etc.)

Historique[modifier | modifier le code]

Après les débuts du Cinéma sonore la bande son n'a été, pendant longtemps, issue que d'une seule piste source enregistrée par un procédé optique: soit les dialogues, soit la musique.

C'est au milieu des années 1930 que les techniciens eurent l'idée de mélanger deux sons (paroles et musique) en les réenregistrant sur une troisième piste optique. L'inconvénient du procédé, en dehors de son coût et ses conséquences étaient une grande perte de qualité technique, laquelle ne permettait pas de répéter ce processus plusieurs fois.

C'est le passage à l'enregistrement magnétique (de bien meilleure qualité que l'enregistrement optique), dans les années 1950, qui a permis d'envisager de mélanger plusieurs sources sans trop de perte de qualité. Pour cela, il fallut inventer des mélangeurs (tables de mixage) de huit à douze entrées et inventer des lieux dédiés au son : les auditoriums cinéma.

pendant les années 1960, les tables de mixage se perfectionnent (adjonction d'Égaliseurs). L'automation du mixage apparaît vers la fin des années 1970. Le milieu des années 1980 verra l'introduction des enregistreurs numériques multipiste et le début des années 2000 l'introduction des Stations audio-numérique (Digital Audio Workstation).

Processus[modifier | modifier le code]

Les chemins du mixage en cinéma

Version originale[modifier | modifier le code]

Le mixage peut s'effectuer en plusieurs étapes de prémixage

  • Prémixage des paroles (dialogues) et des bruitages
  • Prémixage des effets et des ambiances
  • Prémixage de la musique.

Les méthodes modernes (mixage à partir de plusieurs DAW) permettent de mixer en ligne"[1]" (once pass) tous les éléments sources et de les multiplier presque à l'infini ceux-ci (plusieurs centaines d'éléments sonores).

Version Internationale[modifier | modifier le code]

Après le mixage de la V.O.(Version Originale) il faut aussi réaliser le mixage de la V.I. (Version Internationale), aussi appelée M&E (Music & Effects), version du mixage sans les paroles de la langue originale, qui va servir pour les mixages dans des langues autres que la langue originale.

Versions DVD[modifier | modifier le code]

Du mixage original pour le cinéma est réalisé une version pour le DVD. Celle-ci a pour caractéristique une réduction de la dynamique du mixage, sachant que le DVD sera diffusé dans un milieu domestique (home cinéma) et donc à plus faible niveau de diffusion (79 dB au lieu de 85 dB) qu'au cinéma.

Versions télévision[modifier | modifier le code]

Seront aussi déclinés pour la télévision HD, une version identique ou proche de la version DVD (en prévoyant et vérifiant les compatibilités de Downmixage (mixdown) ainsi qu'une version stéréo, généralement matricée Dolby LtRt pour la télévision SD

Catégories[modifier | modifier le code]

  • Blockbuster, ou film à très gros budget
  • Long métrage ou film long
  • Film à petit budget et court métrage ou film court
  • Série télévisée. Au début des années 2000, aux États-Unis, le budget des séries est devenu équivalent à celui des films de cinéma. Les techniques de mixage sont approchantes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en ligne signifie: en même temps ou accessible à tous moments

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

le livre des techniques du son