Missions néerlandaises à Edo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Procession néerlandaise à la cour du shogun. Gravure européenne du XVIIe siècle représentant une ambassade néerlandaise se rendant au château de Tokugawa.

Les missions de la compagnie néerlandaise des Indes orientales à Edo sont des missions régulières de tribut auprès de la cour du shogun Tokugawa à Edo (moderne Tokyo), destinées à réaffirmer les liens entre le bakufu et les opperhoofd. Les opperhoofd de la manufacture néerlandaise de Dejima et sa suite sont escortés par les Japonais à Edo où ils présentent des cadeaux exotiques et élaborés au shogun : horloges, télescopes, médicaments, éléments d'artillerie et animaux rares constituent les cadeaux habituels des missions d'hommage[1]. Le shogun offre en retour des cadeaux aux Hollandais. Comme c'est le cas en Chine, le système de tribut permet de renforcer l'idée de la suprématie du shogun sur ses sujets[2].

Ukiyo-e du XIXe siècle représentant une ambassade néerlandaise. En raison de leur proximité d'Edo, les Hollandais étaient tenus de faire plus de visites dans la capitale qu'un vassal plus éloignés comme le royaume de Ryukyu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The History of Japan ... Written in High-Dutch by Engelbertus Kaempfer, M. D. Physician to the Dutch Embassy to the Emperor's Court; and translated from his Original Manuscript, never before printed, by J. G. Scheuchzer, F. R. S. and a member of the College of Physicians, London. London, 1727.
  • Denckwürdige Gesandtschafften der Ost-Indischen Gesellschaft in den Vereinigten Niederländern / an unterschiedliche Keyser von Japan ... aus den Schriften und Reyseverzeichnissen gemelter Gesanten gezogen / Durch Arnoldus Montanus. Jacob Meurs, Meurs 1670. (deutsche Version des 1669 erschienenen niederländischen Drucks Gedenkwaerdige Gesantschappen)
  • Ph. F. v. Siebold: Nippon. Archiv zur Beschreibung von Japan. 2., veränderte und ergänzte Auflage, hrsg. von seinen Söhnen. Leo Woerl, Würzburg und Leipzig 1897.
  • Wolfgang Michel: Reisen der Niederländischen Ostindischen Kompanie im japanischen Archipel. In: Lutz Walter (Hrsg.): Japan. Mit den Augen des Westens gesehen. Gedruckte europäische Landkarten vom frühen 16. bis zum 19. Jahrhundert. Prestel, München u. a. 1994, S. 31–39. (ISBN 3-7913-1291-X)
  • F. R. Effert (Hrsg.): The Court Journey To The Shogun Of Japan: From A Private Account By Jan Cock Blomhoff. Einleitung und Kommentare durch Matthi Forrer, Hotei, Leiden 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]