Missing (film, 1982)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Missing et Porté disparu.

Missing (également connu sous le titre Porté disparu[1]), est un film américain de Costa-Gavras, sorti en 1982.

Le scénario est fondé sur l'histoire vraie d'un journaliste américain, Charles Horman, ayant disparu à la suite du sanglant coup d'État du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet contre le président chilien Salvador Allende.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le scénario du film s'inspire de la disparition d'un citoyen américain quelques jours après le coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili et qui montre le rôle direct et déterminant des autorités américaines dans le coup d'État.

Charles et Beth vivent en parfaite harmonie avec les habitants de ce quartier populaire de Santiago du Chili. Le 11 septembre 1973 éclate le coup d'État du général Pinochet. Charles découvre la présence surprenante de conseillers américains sur le sol chilien. Depuis ce jour, nul ne l'a revu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film a été tourné à Mexico et à Acapulco dans le plus grand secret car son sujet était alors matière à controverse.
  • Nataniel Davis, qui est dépeint sous le nom de Ray Tower et dont le rôle est joué par Charles Cioffi, a poursuivi la société Universal Pictures et le réalisateur Costa-Gavras après la sortie du film. Il les accusait de libelle diffamatoire, demandant $150 000 000 de dommages et intérêts. La cause s'est terminée par un non-lieu.
  • Les vrais Ed et Joyce Horman (Beth dans le film) ont travaillé étroitement avec Costa-Gavras, Jack Lemmon et Sissy Spacek pendant la production du film. Après la mort du dictateur Pinochet, en décembre 2006, Costa-Gavras et Joyce Horman ont déclaré regretter le fait qu'il n'ait pas subi de procès.
  • Quelques années après la sortie du film, les tests ADN ont démontré que le corps rendu par le gouvernement chilien (la scène finale du film) n'était pas celui de Charles Horman.
  • Joyce Horman continue toujours son enquête afin de savoir la vérité sur l'arrestation et le meurtre de son mari. L'ex-ministre de la Défense Hermán Julio Brady Roche a notamment été accusé d'avoir ordonné celui-ci.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sous-titre lors de la sortie en Europe, il est devenu titre principal sur certaines éditions DVD.

Liens externes[modifier | modifier le code]