Missé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Missé
L'église Saint-Pierre de Missé
L'église Saint-Pierre de Missé
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Poitou-Charentes
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Bressuire
Canton Thouars-1
Intercommunalité Communauté de communes du Thouarsais
Maire
Mandat
Christian Mille
2014-2020
Code postal 79100
Code commune 79178
Démographie
Population
municipale
855 hab. (2011)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 56′ 58″ N 0° 11′ 27″ O / 46.9494, -0.19083333333346° 56′ 58″ Nord 0° 11′ 27″ Ouest / 46.9494, -0.190833333333  
Altitude Min. 47 m – Max. 117 m
Superficie 12,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Missé

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Missé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Missé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Missé
Liens
Site web misse79.fr

Missé est une commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Poitou-Charentes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Implantée des deux côtés du Thouet, la commune de Missé se situe au nord du département des Deux-Sèvres. À vol d'oiseau, elle n'est située qu'à trois kilomètres au sud-est de Thouars.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Thouars Saint-Léger-de-Montbrun Rose des vents
Saint-Jean-de-Thouars N
O    Missé    E
S
Luzay Taizé

Divers[modifier | modifier le code]

La commune de Missé fait partie de la communauté de communes du Thouarsais et du syndicat du Pays Thouarsais.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 2001 Jacques Bichon    
2001 2003 Christiane Baudron[Note 1]    
2004 mars 2014 Christine Gorry-Bardot   Agent administratif
mars 2014 en cours Christian Mille    

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Missé, cela correspond à 2006, 2011, 2016[1], etc. Les autres dates de « recensements » (2010, etc.) sont des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
699 760 718 722 744 707 692 674 701
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
702 712 668 641 647 655 628 608 589
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
588 567 574 477 502 524 525 515 563
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
530 487 487 682 806 827 850 855 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

Le FC Saint Jean Missé[4] est le club de football des communes de Saint-Jean-de-Thouars et Missé.

Actuellement l'équipe phare évolue en 4e division. Deux autres équipes viennent compléter la catégorie sénior. Dans les jeunes, toutes les catégories sont représentées ce qui constitue une réelle perspective d'avenir pour le club.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint Pierre qui date du Xe siècle a été restaurée au XIXe siècle.
  • La commune de Missé a également abrité Louis XI dans un logis de chasse érigé par le seigneur local, Louis de Beaumont, en échange d'une exonération d'impôt de ses moulins. La maison existe toujours aujourd'hui, et est une propriété privée.
Panneau d'information du Logis de chasse

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Anecdotes et légendes autour de la commune[modifier | modifier le code]

Une légende raconte que sur la commune de Missé, plus précisément au château de Marsay, un seigneur local aurait eu en sa possession la mule du Diable, ne devant pas être nourrie (ou alors avec des épines, selon une autre version de cette légende), jusqu'au jour où une personne enfreint cette règle, permettant à la mule de retourner en enfer rejoindre le Diable[6],[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Démissionnaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 11 avril 2012)
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  4. St Jean Missé Football Club
  5. Chateau2Missé sur le site de Poiron Yohann, consulté le 2 janvier 2014.
  6. La mule du Diable a laissé sa trace à Missé sur le site de la Nouvelle République, consulté le 8 décembre 2015.
  7. Mule du diable (La) et le seigneur Geoffroi le Mauvais (Deux-Sèvres) sur le site de la France pittoresque, consulté le 8 décembre 2015.