Misplaced Childhood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Misplaced Childhood

Album de Marillion
Sortie 1985
Enregistré De mars à mai 1985, à Berlin, aux studios Hansa Ton
Durée

41 min pour la version originale,

1 h et 42 min pour la version 2-CD de 1998.
Genre Rock néo-progressif
Producteur Chris Kimsey pour Wonderknob Ltd.
Label EMI

Albums de Marillion

Misplaced Childhood est le troisième album studio du groupe britannique de rock néo-progressif Marillion. Sorti en 1985, il est leur plus grand succès commercial et est considéré comme un album-référence du progressif des années 80. En 1998, une version remasterisée de 2-CD est sortie, incluant, outre le disque original de 1985, des faces-B et des démos.

Ce qui fait la particularité de cet album est qu'il s'agit d'un album-concept. Si le thème est unique et traite de l'enfance perdue sous différentes facettes, les titres bien que multiples, ne forment en réalité qu'un tout cohérent, chaque chanson s'enchaînant directement à la suite de la précédente. Fish, le chanteur du groupe, déclarait en concert qu'en réalité il n' y avait que deux chansons sur le vinyl, la face 1 et la face 2. Ca n'est pas tout à fait vrai, l'album contenant dix titres, mais d'une certaine manière, il serait possible d'aller plus loin et de dire qu'il n'y a qu'une chanson de quarante et une minutes.

Cet album contient le single Kayleigh , numéro 2 des charts britanniques et succès mondial. L'histoire de ce titre raconte celle d'une séparation amoureuse et des souvenirs et regrets que le narrateur a en repensant à Kayleigh, la femme qu'il a aimé. En réalité, le titre a été trouvé par Fish et fait référence à une de ses anciennes copines nommée "Kay Lee" (1er et 2e prénoms).

Dans le film L'Effet papillon (The Butterfly Effect, d'Eric Bress, 2004), l'actrice Amy Smart porte le nom de Kayleigh Miller, le prénom faisant référence à cette chanson.

L'histoire racontée dans les textes de l'album est celle de l'enfance perdue, du succès soudain, de l'amour, avec un dénouement final heureux.

L'album oscille entre ballades mélancoliques ("Kayleigh", "Lavender"), morceaux rageurs ("Waterhole"), passages atmosphériques ou symphoniques ("Bitter Suite", "Blind Curve") et hymnes glorieux ("Hearts of Lothian", "White Feather").


Dernière précision invérifiable, Fish a déclaré avoir eu l'idée de cet l'album pendant un long trip au LSD qui aurait duré dix heures.

Formation[modifier | modifier le code]

Titres de l'album[modifier | modifier le code]

  1. Pseudo Silk Kimono - (2:14) (paroles)
  2. Kayleigh - (4:03) (paroles)
  3. Lavender - (2:25) (paroles)
  4. Bitter Suite - (7:56) (paroles)
  5. Heart Of Lothian - (4:02) (paroles)
  6. Waterhole (Expresso Bongo) - (2:13) (paroles)
  7. Lords Of The Backstage - (1:52) (paroles)
  8. Blind Curve - (9:29) (paroles)
  9. Childhoods End? - (4:33) (paroles)
  10. White Feather - (2:25) (paroles)
Cliquer ici pour visualiser les paroles des 10 chansons du disque.

Le double CD remasterisé de 1998 contenait, outre les 10 pistes ci-dessus, les titres additionnels suivants, regroupés sur le deuxième CD :

  1. Lady Nina (Extended 12" Version) - (5:50)
  2. Freaks (Single version) - (4:08)
  3. Kayleigh (Alternative Mix) - (4:03)
  4. Lavender Blue (Lavender Remix) - (4:22)
  5. Heart of Lothian (Extended Mix) - (5:54)

Misplaced Childhood Demos de l'album enregistré en Février 1985[modifier | modifier le code]

  1. Pseudo Silk Kimono (Demo) - (2:11)
  2. Kayleigh (Demo) - (4:06)
  3. Lavender (Demo) - (2:37)
  4. Bitter Suite (Demo) - (2:54)
  5. Lords of the Backstage (Demo) - (1:46)
  6. Blue Angel (Demo) - (1:46)
  7. Misplaced Rendez-vous (Demo) - (1:56)
  8. Heart of Lothian (Demo) - (3:49)
  9. Waterhole (Expresso Bongo) (Demo) - (2:00)
  10. Passing Strangers (Demo) - (9:17)
  11. Childhoods End ? (Demo) - (2:23)
  12. White Feather (Demo) - (2:18)

Liens externes[modifier | modifier le code]