Miso Soup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miso Soup
Auteur Ryū Murakami
Genre Roman
Version originale
Titre original In the Miso Soup
Langue originale Japonais
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Date de parution originale 1997
Version française
Traducteur Corinne Atlan
Éditeur Éditions Philippe Picquier
Date de parution 1999

Miso Soup (イン ザ・ミソスープ, In Za Misosūpu?, In the Miso Soup) est un roman de Ryū Murakami paru en 1997 au Japon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kenji, accompagnateur professionnel pour étranger dans le milieu du commerce sexuel à Tōkyō, rencontre un client américain, Frank, qui va changer sa vie et sa vision du monde.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Miso Soup est une métaphore pour la société japonaise, qui a attiré Frank. Ce dernier exerce chez Kenji une impression bizarre et une méfiance qui se voient amplement justifiées au cours du récit, où la violence et une atmosphère mi-fantastique, mi-psychotique nouent des liens entre les deux protagonistes.

Dans l'édition française des éditions Philippe Picquier (1999, traduction de Corinne Atlan), une postface de l'auteur explique comment un événement réel survenu dans la société japonaise, au cours de la rédaction de l'ouvrage d'abord publié sous forme de feuilleton, a donné un écho troublant au récit.

Cet événement traumatisant pour le Japon confirme le pessimisme de Ryū Murakami vis-à-vis de la société japonaise en 1997, vouée, selon lui, à une inexorable décadence. La prostitution des lycéennes et des étudiantes, l'absence de spiritualité, la cannibalisation des produits de consommation sont les réalités non assumées qui prennent corps dans son roman.

Voir aussi[modifier | modifier le code]