Misa Criolla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Misa Criolla est l'une des œuvres vocales majeures du compositeur argentin Ariel Ramirez. Cette messe composée sur des thèmes populaires d'Amérique du Sud a été créée en 1963.

Cette messe comporte les 5 parties habituelles de la liturgie catholique (Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus Dei). Le texte est en espagnol (et non en latin, suite au Concile Vatican II / [Cette affirmation est fausse, le Concile Vatican II n'ayant jamais abrogé le latin, cf. Constitution "Sacrosanctum Concilium" § 6]) Le choix de mélodies, de rythmes et d'instruments issus du folklore rend l'œuvre plus vivante, moins austère [nécessite un critère de référence], plus proche [même remarque] du public auquel elle s'adresse.

  • Kyrie – Vidala baguala
  • Gloria – Carnavalito Yaravi
  • Credo – Chacarera trunca
  • Sanctus – Carnaval cochabambino
  • Agnus Dei – Estilo

[Il faut noter que les textes en espagnol ci-dessus n'existent pas dans la liturgie (cf. Instruction "De Musica Sacra" (Vatican) § 21.), et sont donc absents de cette œuvre].

L'album sur lequel cette messe a été gravée est sorti en 1964, chanté par la Chorale Los Fronterizos. Il comporte également une œuvre supplémentaire d'Ariel Ramirez, la Navidad nuestra, qui comporte une célèbre mélodie, sur le titre La peregrinacion, qui a été reprise par de nombreux artistes, tels Jaime Torres ou Gilles Dreu (avec son succès sous le titre d'Alouette, dont les paroles en français n'ont pas de rapport avec le sujet original).

Une version remixée Misa Criola de Fuego (1982) existe ainsi qu'une interprétation par Mercedes Sosa (2000). La misa a également été chantée, entre autres, par la chorale de la Communauté du Chemin Neuf en 1999 ou Jose Carreras en 1989.