Miro enchanteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Miro enchanteur (Microeca fascinans) est une espèce de petits passereaux de la famille des Petroicidae.

Dans l'hémisphère-sud où il vit, il est localement appelé « Postsitter » en raison de l'habitude qu'il a de chanter perché sur des postes fixes dans les fermes et élevages[1].

Autrefois nommé Brown Flycatcher par les anglophones, il serait génétiquement plus proche des corvidés que des vrais Muscicapidae.

Description[modifier | modifier le code]

Spécimen nichant.

Le Miro enchanteur mesure en moyenne 13 cm de long pour un poids de 15 g[2].

Les parties supérieures sont gris-brun, et le ventre presque blanc.

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

La période de reproduction s'étale d'août à janvier[2]. La ponte comporte généralement deux œufs, qui seront couvés 17 jours[2].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Miro enchanteur, Rush Creek, SE Queensland.

Cette espèce a été inventoriée en Australie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Sa répartition couvrirait 5 300 000 km2 selon BirdLife International[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce assez ubiquiste, dont les habitats naturels sont relativement variés ;

  • forêts tempérées,
  • forêts subtropicales ou forêts tropicales sèches
  • végétations buissonneuses de type méditerranéenne (pour le climat).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Avibase, ce taxon admet quatre sous-espèces :

  • M. f. fascinans (Latham, 1802) ;
  • M. f. assimilis Gould, 1841 ;
  • M. f. pallida De Vis, 1884 ;
  • M. f. zimmeri Mayr & Rand, 1935.

Deux autres sous-espèces au statut incertains peuvent être citées : M. f. barcoo White, 1917 et M. f. leucophaea.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wade P. ; Every Australian Bird Illustrated ; 1977 ; pages 191 ; Ed : Rigby ; ISBN 0727000098
  2. a, b et c (en) Birds in Backyards - Jacky Winter (Microeca fascinans)
  3. (en) Jacky-winter (Microeca fascinans), sur BirdLife International