Miri (Star Trek)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la ville de Malaisie, voir Miri.
Article principal : Star Trek (série télévisée).

Miri (Miri) est le huitième épisode de la première saison de la série télévisée Star Trek.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En répondant à des signaux de détresse, l'Enterprise découvre une planète qui est une copie exacte de la Terre. Téléportés sur la planète, le capitaine Kirk, Spock, McCoy, Janice Rand et deux hommes de sécurité découvrent une architecture identique à celle de la Terre, dans les années 1960. Mais il y a des débris dans les rues et l'évidence que la décadence a été continue pendant au moins plusieurs siècles.

Soudain McCoy est attaqué par un homme malade, un homme terriblement défiguré, aliéné, et violent. Avant que Kirk puisse obtenir une information utile, cet homme meurt. Il semble avoir vieilli en quelques minutes seulement. Des bruits se font entendre d'un des bâtiments abandonnés, où ils découvrent une jeune fille terrifiée, Miri.

Parlant à Miri, Kirk apprend comment les adultes (les Grups) sont devenus malades et aliénés, brûlant et tuant, et les enfants (les Onlies) ont dû se cacher d'eux jusqu'à ce qu'ils soient tous morts. McCoy se rend compte qu'une peste a frappé ce monde, et a tué la majeure partie de la population. Soudain, sur la main de Kirk, Miri voit une marque. Kirk a la maladie qui a tué les Grups. Bientôt, chacun l'a, excepté Spock.

McCoy commence à chercher un remède. Spock et Kirk découvrent l'existence d'un projet remontant à trois cents ans, ayant pour but de prolonger la vie. Mais une erreur de calcul a annihilé les adultes, laissant seulement les enfants. Leur développement a été ralenti cependant, les laissant survivre par leurs propres moyens pendant les trois cents dernières années. Cependant, une fois qu'ils atteignent la puberté, ils succombent à la maladie. Spock conjecture que dans une semaine, tous les membres de l'équipe succomberont ; plus tôt que cela, ils deviendront fous. Les communicateurs disparaissent, volés par les enfants.

Par accident, McCoy découvre l'organisme responsable, et réussit à isoler une substance qui pourrait être le vaccin. Mais sans communicateur pas d'ordinateur, et sans ordinateur il est impossible d'en être certain – ou de connaître le dosage.

Kirk, persuade Miri de l'aider. Revenant avec les communicateurs, Kirk trouve Spock et un homme de sécurité au côté de McCoy. Le docteur, dans un mouvement de désespoir, s'est injecté le vaccin. Il est sans connaissance, peut-être mourant... soudain les traces de la maladie commencent à disparaître. Le vaccin est un succès.

L'Enterprise repart, laissant une équipe médicale responsable des enfants, qui recevront bientôt les soins et l'éducation dont ils auront besoin.

Citations[modifier | modifier le code]

Spock : « Circonférence, 24 874 miles. Densité moyenne, 5 517. L'atmosphère, oxygène-azote... »
Janice Rand : « La Terre... »
Kirk : « Pas la Terre. Une autre Terre. Une autre Terre... »

Kirk : « Est-ce le bon vaccin ? »
McCoy : « C'est ce que les ordinateurs nous indiqueront... »
Spock : « Sans eux... ce pourrait être un poison mortel... »

Spock après que Mc Coy ait guéri de son injection du vaccin : « Je ne comprendrai jamais l'esprit médical. »

Janice Rand : « Miri... elle vous a vraiment aimé, vous savez. »
Kirk : « Je ne tombe jamais amoureux de femmes plus âgées, Yeoman. »

Thèmes et Valeurs[modifier | modifier le code]

  • Le danger des manipulations génétiques.
  • L'immortalité au prix de la sexualité.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • Première ébauche : 11 août 1966
  • Scénario final : 12 août 1966
  • Diffusion : 27 octobre 1966

Acteurs et Personnages[modifier | modifier le code]

Les filles de William Shatner ont des petits rôles dans cet épisode, de même que la fille de Gene Roddenberry, et les fils jumeaux de Grace Lee Whitney. D'autres membres des Onlies étaient les enfants de l'équipe du studio.

C'était pendant la fête de vendredi soir après le tournage de cet épisode que Grace Lee Whitney (Janice Rand) a été sexuellement assaillie par un membre de la série qu'elle identifie seulement comme « le cadre » dans son autobiographie The Longest Trek. Elle a été renvoyée peu après et sa descente aux enfers a commencé, dont elle s'est finalement remise et est devenue une chrétienne juive.

Kim Darby (Miri) avait beaucoup plus qu'environ treize ans quand elle a joué ce rôle (elle avait 19 ans), c'était probablement pour cela qu'elle portait des vêtements amples.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'épisode a été parodié par South Park dans Le Mot en « M ».

Dans son premier volume des adaptations d'épisodes, James Blish fournit une explication qui est bien meilleure à celle « de la Terre identique », de l'épisode télévisé. Blish a écrit que la planète de Miri est la quatrième planète orbitale l'étoile 70 Ophiucus et est une belle planète semblable à la Terre ayant un grand et deux continents plus petits reliés par des îles. Ophiucus IV (Blish ne nomme jamais la planète) avait été la première planète à l'extérieur du système solaire de la Terre à être colonisée, dans ce cas par des réfugiés de la prétendue « Paix Froide » au début des années 2100, environ 500 ans avant les événements dépeints dans l'épisode de télévision. Ces colons étaient les isolationnistes qui ont violemment repoussé la première tentative d'entrer en contact avec eux par une expédition postérieure de la Terre et donc aucun nouveau contact n'a été essayé. Le système Ophiucus était donc dans une partie de la galaxie que les années suivantes d'exploration spatiale ont ignoré et donc la colonie belligérante a été presque oubliée. Autour de 300 ans avant les événements montrés dans Miri, les scientifiques sur Ophiucus IV ont développé le projet expérimental de prolongation de vie qui a abouti à la mort de chaque adulte sur la planète. Malgré leur proximité, le signal de détresse envoyé par la colonie n'a pas atteint la Terre parce qu'Ophiucus IV était entre la Terre et le centre de la Voie lactée, dont la radiation interstellaire a noyé le signal SOS que la colonie avait envoyé vers la Terre.

Décors et Accessoires[modifier | modifier le code]

C'est la première apparition de l'ordinateur portable médical (biocomp) de McCoy, qu'il utilisera plus tard dans l'épisode Nous, le peuple (The Omega Glory).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Épisode précédent produit :
Les Voleurs d'esprit
Épisodes de Star Trek
Saison 1
Épisode suivant produit :
La Conscience du roi
Épisode précédent diffusé:
Planète des illusions
Épisode suivant diffusé :
Les Voleurs d'esprit