Mireille Calmel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calmel.
Mireille Calmel au Salon du livre de Paris en mars 2009.

Mireille Calmel, née Mireille Claire Rouchon, est un écrivain français née à Martigues le 8 décembre 1964.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Mireille Calmel n'a que trois mois lorsque sa mère, laborantine de formation, quitte son mari ; c'est ainsi qu'elle revendique le nom de son beau-père. Aînée d'une fratrie de trois, elle grandit entourée de son grand-père et de sa grand-mère d'adoption, qui lui fera notamment lire Le Petit Prince pour la première fois. Tous deux encouragent son envie d'écrire et, aux côtés de son grand-père, elle développe également une passion pour le chant.

A l'âge de neuf ans, elle est atteinte d'une grave maladie déformant son corps, qui durera plusieurs années. Si elle est envoyée à Marseille dans l'espoir d'être soignée, ce n'est que lorsqu'un médecin décide d'utiliser la mésothérapie que sa situation s'améliore véritablement.[réf. nécessaire]

En 1985, elle s'installe en Aquitaine, dans le Blayais, et tombe enceinte de son fils Anaël. Elle épousera son compagnon deux ans plus tard, en petit comité. Quelque temps plus tard, elle développe un kyste, qui se perforera et entraînera une hémorragie interne. Elle en réchappe et tombe une nouvelle fois enceinte. Affaiblie, elle doit garder le lit très tôt durant sa grossesse, et l'accouchement sera difficile. Sa fille Maëva naît prématurée en 1988.

Trois ans plus tard, Mireille Calmel subit une opération relativement anodine, mais survit encore une fois de justesse après avoir fait un choc anaphylactique, traumatisme dont elle mettra un an à se remettre.

En 1995, elle se sépare de son mari en bons termes et rencontre son compagnon actuel, auquel elle s'unira en 2004.

Après la sortie de Lady Pirate, elle se découvre un nouveau kyste et cette fois-ci le diagnostic est plus sombre : atteinte d'un cancer de l'utérus, elle subit deux opérations.

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Mireille Calmel au salon du livre de Paris 2012

En sortant de l'hôpital, à l'âge de quinze ans, Mireille Calmel écrit son premier roman. Elle enchaîne aussitôt sur l'écriture d'Angéline, texte qu'elle publiera à compte d'auteur en 1981. Une de ses amies lui propose huit ans plus tard d'adapter son livre à la scène. La pièce ne sera jamais jouée mais, lancée, l'écrivain en produit alors plusieurs autres dédiées au jeune public.

Installée à Saint-Christoly-de-Blaye après sa séparation d'avec son mari, elle donne des cours de théâtre mais, les fins de mois étant difficile, se lance dans un projet d'insertion lié à la littérature ; soutenue par un ami croyant en ses écrits, et surtout par ses enfants, elle décide d'entamer la rédaction d'un livre sur Aliénor d'Aquitaine, sujet qui l'obsède depuis 1993.

Cependant, en 1997, elle se voit confier la création et la mise en scène d'un spectacle mêlant théâtre, chant et danse par le maire de Saint-Martin-Lacaussade. Le projet est un vif succès, et le ministère de la Culture dépose le texte aux Archives Nationales. Mireille Calmel décide alors d'arrêter d'enseigner le théâtre, et tout en poursuivant ses recherches pour l'écriture de son livre, donne des concerts et spectacles de body-painting - elle devient par la suite intermittente du spectacle.

En 1998, elle achève la première version de son livre et, un an plus tard, se lance à la recherche d'un éditeur. Elle obtient le soutien de la région Aquitaine, mais essuie des refus auprès de maisons d'édition telles que Plon, les Éditions du Rocher ou encore Robert Laffont. Toutefois, le directeur de XO Éditions repère son texte et lui fait signer un contrat. C'est également grâce à lui et à la chanson qu'il fredonna en sa présence que Mireille Calmel trouvera le titre définitif de son roman, Le Lit d'Aliénor.

Originellement prévue pour le mois de septembre 1999, la sortie officielle doit être repoussée à la suite d'un contrat signé avec France Loisirs, qui veut sortir Le Lit d'Aliénor en avant-première et, en partenariat avec des éditeurs de toute l'Europe, souhaite le publier en neuf langues.

Avec son premier chèque, Mireille Calmel s'offre un voyage familial à Tahiti.

Aujourd'hui, ses livres sont publiés dans une quinzaine de pays européens et elle compte plus de 11 millions de lecteurs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]