Mircea Dinescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dinescu.

Mircea Dinescu est un poète et journaliste roumain né le 11 novembre 1950 à Slobozia (Roumanie).

Dinescu suit des études de journalisme à l'université Ștefan Gheorghiu. Étudiant, il se fait remarquer pour ses poèmes. Il obtient en 1971, le prix de l'union des écrivains de Roumanie pour une première publication. Il est rapidement surnommé le « Maïakovski roumain ». Après ses études, il travaille comme critique littéraire et publie des poèmes.

Son recueil « Moartea citește ziarul » est interdit par l'État roumain en 1988 et publié à Amsterdam. En mars 1989, il est interviewé par le quotidien français Libération et critique le totalitarisme imposé par le président Nicolae Ceaușescu. Il est rapidement renvoyé du journal România Literară pour lequel il travaillait et mis en résidence surveillée.

Il est présent dans les locaux de la télévision nationale lors de la Révolution roumaine de 1989.

Après la révolution, il participe à la fondation de l'hebdomadaire Academia Cațavencu, un hebdomadaire satirique qui publie des enquêtes poussées. Dinescu est le redacteur en chef d'Academia Cațavencu jusqu'en 1998, date à laquelle il quitte le journal pour faire paraître deux nouveaux journaux : Plai cu Boi et Aspirina Săracului.

Liens externes[modifier | modifier le code]