mIRC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mirc)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec IRC.
mIRC
Image illustrative de l'article MIRC
Logo

Développeur Khaled Mardam-Bey
Dernière version 7.34 (18 juin 2014)
Environnement Windows
Langue mIRC
Type Client IRC
Licence Partagiciel
Site web www.mirc.com

mIRC est un logiciel client de discussion instantanée (chat) utilisant le protocole IRC pour Microsoft Windows. Écrit par Khaled Mardam-Bey, il est distribué en partagiciel (en anglais, shareware).

L'auteur le prononce épelé "m-I-R-C" ou abrégé "mirk"[1]. Il n'est pas établi si le "m" initial signifie Mardam-Bey ou quoi que ce soit (l'auteur dit seulement : « il se pourrait qu'il vienne de 'meuh', ou peut-être même de MU »[1]).

Sa grande popularité amène certains utilisateurs peu avertis à confondre mIRC, le client IRC, et IRC, le protocole, pensant qu'ils se connectent à un serveur mIRC sur lesquels ils joignent des salons IRC.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Ancien logo de mIRC.

Outre les commandes IRC de base, mIRC dispose de quelques fonctionnalités particulières comme son propre langage de script et la colorisation du texte.

  • Un langage de script, plus communément appelé mSL pour mIRC Scripting language, basé sur des commandes et des évènements
  • Connexion à de multiples réseaux
  • Support des DCC pour le transfert de fichiers et le chat
  • Protection contre le téléchargements de certains types de fichiers potentiellement dangereux
  • Support du FServe
  • Formatage du texte à l'aide de codes de contrôle ASCII et spécifiques à mIRC
  • Support de SSL et des proxies
  • Support de l'unicode[2]

Langage de script[modifier | modifier le code]

Le langage de script intégré à mIRC permet de développer des scripts, appelés remotes, de manière à réagir à des évènements ou à des commandes personnalisées. Le langage de script mIRC ne se limite pas à la sphère IRC, car il supporte les objets COM, les appels aux DLL, sockets et dialogues, entre autres. Il est donc possible de coder une variété étendue de fonctions, telles qu'un lecteur multimédia, un robot IRC, un serveur de fichier, des jeux, etc.

Ces scripts peuvent être déclenchés soit par une commande entrée par l'utilisateur (alias) ou via un menu contextuel (popup), soit suite à un évènement survenu sur le canal (remote).

Aucun script n'est intégré par défaut, cependant de nombreux scripts sont disponibles un peu partout sur internet, et certains sites les référencent (voir les liens externes en bas de page).

Le terme script désigne aussi, par extension, un client mIRC auquel a été ajouté un ensemble cohérent de scripts mIRC visant à l'optimiser pour certains types d'utilisation.

Slap[modifier | modifier le code]

Une fonction souvent attribuée à mIRC, bien qu'elle ne lui soit pas exclusive, est la possibilité de slapper quelqu'un en faisant un clic droit sur sa victime. L'unique but de son utilisation est l'affichage de la phrase "Alice slaps Bob around a bit with a large trout", ce qui revient à l'exécution d'une commande /action (ou /me).

Cette phrase est supposée être une référence à la Fish-slapping dance des Monty Python. Cette fonction peut être retirée en éditant un des (simples) scripts fournis à l'installation de mIRC.

Critiques[modifier | modifier le code]

  • Le langage de script mIRC permet à des utilisateurs malveillants de faire exécuter par les autres des lignes de code malicieux, principalement en faisant taper par leur victime des commandes telles que //write $decode(). Depuis la version 6.17, ces fonctions critiques sont désactivées par défaut et des options de verrouillage des fonctions dangereuses ont été ajoutées.
  • mIRC utilise des possibilités de formatage du texte qui ne rentrent pas dans le standard IRC, et de par là même nécessite des autres clients IRC un traitement particulier pour les interpréter correctement. De plus, la gestion des couleurs dans mIRC lui-même est ambigüe et ne suit aucun standard commun, nuisant aux autres clients qui tentent de les implémenter[3].
  • mIRC supporte le gras et le souligné, et aussi l’italique sur la version 7.1.
  • Le support de l'IPv6 est intégré mais uniquement sous Windows Vista.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Extrait et traduit de http://www.mirc.com/khaled/faq.html (en)
  2. Modifications récentes
  3. Voir http://www.ircle.com/colorfaq.shtml (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]