Miquette Giraudy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miquette Giraudy est une chanteuse et clavier[Où ?], connue pour son travail avec Gong et avec son compagnon Steve Hillage. Elle fait partie avec lui du groupe System 7. En plus de la musique, elle a aussi travaillé comme actrice, scénariste et écrivain. Elle a utilisé différents noms de scène pour ses activités.

Cinéma[modifier | modifier le code]

À la fin des années 60, sous le nom de Monique Giraudy, elle est l'assistante de la réalisatrice Jackie Raynal. Elle est script et assistante sur More (film) de Barbet Schroeder en 1969. Elle passe devant la caméra dans Jupiter (1971) de Jean-Pierre Prévost et La Vallée (film) (1974) de Barbet Schroeder. Elle a aussi travaillé sur Le grand départ (1974) de Martial Raysse.

Gong[modifier | modifier le code]

Déjà la compagne de Steve Hillage, elle rejoint Gong en mars 1974. Elle joue du clavier et chante sur You (sous le nom de "Bambaloni Yoni"), sur Shamal et Live Etc.. Elle est également sur le live Live In Sherwood Forest '75 paru en 2005. Elle quitte gong avec hillage à la fin de 1975. Le couple rejoindra Gong pour des concerts de reformation en 2006 et sur 2032 (2009) et la tournée suivante.

Album solo de Hillage[modifier | modifier le code]

Elle apparait sur tous ses albums. Elle joue de la percussion et chante sur les 2 premiers : Fish Rising (1975) et L (1976). À partir de Motivation Radio (1977), son rôle devient plus significatif avec une présence accrue aux claviers et à la composition. Bien que Rainbow Dome Musick (1979) soit paru sous le nom de Hillage, la face A du disque est écrite et jouée principalement par Miquette Giraudy.

System 7[modifier | modifier le code]

Après une interruption d'activité de Hillage, correspondant à sa carrière de producteur, le couple fonde System 7 en 1990, une formation résolument Ambient et Dance. Ils sont toujours en activité après plus de 10 albums.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Miquette Giraudy » (voir la liste des auteurs)