Miquel Soler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miquel Soler
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne RCD Majorque (entraîneur)
Biographie
Nom Miquel Soler Sararols
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance 16 mars 1965 (49 ans)
Lieu La Vall d'en Bas (Espagne)
Taille 1,83 m
Période pro. 1983-2003
Poste Arrière gauche
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1983-1985 Drapeau : Espagne Espanyol
1985-1986 Drapeau : Espagne CE L'Hospitalet
1986-1988 Drapeau : Espagne Espanyol
1988-1991 Drapeau : Espagne FC Barcelone 76 (2)
1991-1992 Drapeau : Espagne Atlético 25 (1)
1992-1993 Drapeau : Espagne FC Barcelone 5 (0)
1993-1995 Drapeau : Espagne Séville FC 75 (1)
1995-1996 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 14 (1)
1996-1998 Drapeau : Espagne Real Saragosse 39 (2)
1998-2003 Drapeau : Espagne RCD Majorque 152 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1987-1991 Drapeau : Espagne Espagne 9 (0)
1993-1998 Flag of Catalonia.svg Catalogne 3 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Miquel Soler Sararols (né le 16 mars 1965 à La Vall d'en Bas (Espagne) est un ancien footballeur espagnol occupant le poste d'arrière latéral gauche. Sa carrière professionnelle s'est étendue de 1983 à 2003. Il a notamment remporté une Coupe des Coupes, deux championnats d'Espagne et trois Coupes du Roi. Il compte également neuf sélections en équipe nationale. Il est désormais entraîneur.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Miquel Soler Sararols débute sa carrière professionnelle en 1983 à l'Espanyol de Barcelone. Il reste au club jusqu'en 1988, à l'exception de la saison 1985-1986 où il est prêté au CE L'Hospitalet. Avec le club catalan, il perd en finale de la Coupe UEFA 1987-1988 contre le Bayer Leverkusen. Lors de la finale, jouée en 2 matchs, il marque un but du droit lors de la victoire 3-0 au match aller[1]. Au match retour, les Allemands s'imposant sur le même score, le match se termine aux tirs-aux buts. Les Allemands gagnent alors par 3 à 2[2].

La saison suivante, il rejoint le club voisin du FC Barcelone. En 1989, il remporte la Coupe des Coupes[3] puis perd la Supercoupe d'Europe contre le Milan AC. L'année suivante, il gagne la Coupe du Roi. En 1991, il contribue à la victoire des Blaugranas en championnat en participant à 26 rencontres et en inscrivant un but[4]. Il passe ensuite une saison à l'Atlético Madrid où il remporte une deuxième Coupe du Roi[5] avant de revenir une saison au Barça. Cette saison 1992-1993 est riche en trophées pour Soler puisqu'il remporte le championnat, la Supercoupe d'Europe et la Supercoupe d'Espagne. Cependant, il joue très peu en club, ainsi il ne dispute que cinq matchs de championnat[4].

Rejoignant ensuite le Séville FC, il évolue deux saisons au sein du club andalou, disputant ainsi 75 matchs de championnat[4]. Il quitte le club en 1995 pour jouer au Real Madrid CF. Il ne reste qu'un an avec les Merengues avant de rejoindre le Real Saragosse où il reste deux ans. En cinq saisons, il ne remporte aucun titre avec ces trois clubs.

En 1998, il rejoint son dernier club, le RCD Majorque. Dès son arrivée au club, il remporte la Supercoupe d'Espagne aux dépens du FC Barcelone. Il joue les deux matchs remportés par Majorque sur les scores de 2-1 et 1-0[6]. Il joue et perd la finale de la Coupe des Coupes 1998-1999 par 2 buts à 1 contre la Lazio[7]. Lors de sa dernière saison au club, il remporte sa troisième Coupe du Roi. Il joue au total 152 matchs de championnat avec Majorque et marque un but[4].

En sélection[modifier | modifier le code]

Sa première sélection en équipe nationale a eu lieu le 29 avril 1987 contre la Roumanie. Il a joué 9 fois pour la La Roja sans marquer de but. Il a fait partie de la sélection pour l'Euro 1988. Durant cet Euro, il participe à la victoire 3-2 contre le Danemark[8] puis à la défaite 1-0 contre l'Italie[9]. L'Espagne est éliminée au terme du premier tour suite à une nouvelle défaite contre la RFA.

Il participe également à trois matchs de l'équipe de Catalogne, une sélection non reconnue par la FIFA et l'UEFA.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, Miquel Soler devient entraîneur du RCD Majorque qui joue en D2.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es)« « Euro-fiesta »! », El Mundo Deportivo,‎ 5 mai 1988 (lire en ligne)
  2. (es)« Era un sueño demasiado bonito », El Mundo Deportivo,‎ 19 mai 1988 (lire en ligne)
  3. (es)« Todo Berna fue un « clam » », El Mundo Deportivo,‎ 11 mai 1989 (lire en ligne)
  4. a, b, c et d (es) « Miquel Soler », sur bdfutbol.com (consulté le 27 juin 2010)
  5. (es)« Futre y Schuster llevan al Atlético hasta el éxtasis », El Mundo Deportivo,‎ 28 juin 1992 (lire en ligne)
  6. (en) « Spain - List of Super Cup Finals », sur rsss.com (consulté le 27 juin 2010)
  7. (es)« Campeon sin corona », El Mundo Deportivo,‎ 20 mai 1999 (lire en ligne)
  8. (es) « España-Dinamarca », sur futbol.sportec.es (consulté le 26 juin 2010)
  9. (es) « Italia-España », sur futbol.sportec.es (consulté le 26 juin 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]