Miohippus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miohippus (mot qui signifie « petit cheval ») (ses espèces sont communément appelées chevaux à trois doigts) était un genre de cheval préhistorique qui a vécu dans ce qui est maintenant l'Amérique du Nord, de l'éocène supérieur à l'oligocène inférieur il y a environ 36 millions d'années. On croit qu'il a divergé de Mesohippus et que les deux espèces ont coexisté de quatre à huit millions d'années environ. Il est connu par quatre espèces, dont le Miohippus Acutidens, ou encore Miohippus Validus.

Mesohippus avait disparu avant le milieu de l'oligocène et Miohippus est devenu beaucoup plus grand que lui. Il pesait de 40 à 55 kg environ et était un peu plus grand que la plupart des ancêtres des chevaux de l'éocène inférieur, mais encore beaucoup plus petit que les chevaux actuels, qui généralement pèsent environ 500 kg.

Plus grand que Mesohippus, Miohippus avait un crâne légèrement plus allongé. Sa fosse faciale était plus profonde et plus développée et l'articulation de ses chevilles légèrement différente. Miohippus possédait aussi sur ses molaires supérieures une crête supplémentaire de forme variable, qui lui procurait une plus grande surface pour mâcher un fourrage assez résistant. Cela devait devenir une caractéristique typique des dents chez les espèces équines qui ont suivi.

Miohippus avait deux formes, l'une était adaptée à la vie dans les forêts, tandis que l'autre continuait à vivre dans les prairies. La forme forestière a donné naissance à Kalobatippus (ou Miohippus intermedius), dont le deuxième et le quatrième doigt s'étaient à nouveau allongés pour lui permettre de se déplacer sur le sol plus meuble des forêt primitives. Kalobatippus a réussi à passer en Asie par l'isthme de Bering puis en Europe, où ses fossiles portaient autrefois sous le nom d'Anchitherium. On pense que Kalobatippus a évolué ensuite vers une forme connue sous le nom d'Hyohippus et qui a disparu vers le début du Pliocène.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. McKenna, M. C, and S. K. Bell (1997). Classification of Mammals Above the Species Level. Columbia University Press. ISBN 0-231-11012-X


Référence externe[modifier | modifier le code]