Premier ministre du Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ministre d'État danois)
Aller à : navigation, rechercher
Premier ministre de Danemark
(da)Statsminister
Image illustrative de l'article Premier ministre du Danemark

Image illustrative de l'article Premier ministre du Danemark
Titulaire actuel
Helle Thorning-Schmidt
depuis le 3 octobre 2011

Création 22 mars 1848
Mandant Margrethe II
(Reine de Danemark)
Premier titulaire Adam Wilhelm Moltke
Résidence officielle Marienborg (Lyngby-Taarbæk)
Site internet www.stm.dk
Politique au Danemark
Image illustrative de l'article Premier ministre du Danemark

Le Premier ministre[1] du Danemark (en danois : Statsminister, littéralement « ministre d'État ») est le chef de gouvernement du Royaume de Danemark. Il est le plus souvent à la tête d'une coalition gouvernementale majoritaire au Folketing (Parlement) et dirige le gouvernement.

Le Premier ministre préside le cabinet dont les membres sont nommés par la reine. En pratique cependant, la nomination du Premier ministre est déterminée par la majorité du Folketing, le parlement. Depuis le début du XXe siècle, aucun parti n'a remporté de majorité absolue au Folketing et le Premier ministre dirige des coalitions de différents partis. Ces coalitions fonctionnent souvent comme des gouvernements minoritaires et doivent gouverner avec le soutien extérieur d'autres partis.

L'actuel Premier ministre du Danemark est Helle Thorning-Schmidt, dirigeante d'une coalition entre les Sociaux-démocrates et la Gauche radicale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la création du poste actuel, le Danemark n'avait pas de chef du gouvernement différent du chef de l'État, le roi de Danemark, qui exerçait le pouvoir exécutif. De 1699 à 1730, la personne la plus importante dans le gouvernement, en dehors de la famille royale elle-même, est alors le grand chancelier (Storkansler) puis, de 1730 à 1848 le ministre d'État (Statsminister).

La constitution de 1849 établit une monarchie constitutionnelle en limitant les pouvoirs du monarque et créant un parlement bicaméral (Rigsdagen) et un présidium du Conseil. Le présidium du Conseil est considéré comme le prédécesseur de l'actuel ministère d'État[2]. Le premier président du Conseil est Adam Wilhelm Moltke. Il porte, ainsi que ses deux successeurs, le titre de Premierminister.

À partir de 1855, le chef du gouvernement est simplement appelé président du Conseil (Konseilspræsident). Carl Christian Hall est le premier président du Conseil à également diriger un parti politique.

L'Office du ministre d'État est fondé le 1er janvier 1914, quand le présidium du Conseil devient un département ministériel sous la responsabilité du chef du gouvernement[2]. En 1918, durant le mandat de Carl Theodor Zahle, le titre du président du Conseil est de nouveau modifié pour celui de Statsminister, qu'il porte encore aujourd'hui.

Nomination[modifier | modifier le code]

Le Premier ministre et le cabinet sont désignés par la reine en fonction des partis qui compose le Folketing. Le choix ne doit pas faire l'objet d'une opposition de la majorité du Folketing[3]. Si la confiance n'est pas accordé au gouvernement, le Premier ministre doit soit démissionner avec son cabinet soit demander au monarque de dissoudre le Parlement et d'organiser de nouvelles élections.

Pouvoir de dissolution[modifier | modifier le code]

Le Premier ministre a le pouvoir de demander au monarque de dissoudre le Parlement et par conséquent de forcer l'organisation de nouvelles élection, ce qu'il est obligé de faire dans les quatre ans des élections précédentes.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La monarchie : Tâches & Responsabilités sur denmark.dk « le site officiel du Danemark », et articles 14 et 15 de la Constitution (version française) sur la Digithèque des matériaux juridiques et politiques de l'université de Perpignan
  2. a et b [1]
  3. http://www.um.dk/Publikationer/UM/English/Denmark/kap1/1-9.asp#1-9-5

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]