Ministères colombiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Colombie
Image illustrative de l'article Ministères colombiens

Les ministères colombiens et le Conseil des Ministres sont une partie du pouvoir exécutif de la Colombie, et d'après la Constitution de 1991, un cabinet de conseillers et d'exécutants pour le président.

Historique[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Avec la constitution de 1821, Simón Bolívar crée un Cabinet de 5 membres appelés Secrétaires :

  • Secrétaire de l'Intérieur
  • Secrétaire de l'Extérieur (Affaires étrangères et Commerce)
  • Secrétaire de la Marine
  • Secrétaire de la Guerre
  • Secrétaire des Finances et du Crédit public

Avec le temps, certaines compétences des secrétaires sont données à de nouvelles institutions, comme au milieu du XIXe siècle où le Secrétariat du Commerce est créé, privant de cette fonction le Secrétariat de l'Extérieur (renommé en Secrétariat des Affaires étrangères).

Avec la Constitution de 1886, sous la présidence de Rafael Nuñez, les noms des Secrétariats furent changés pour le terme « Ministère » et de nouveaux furent créés.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, après la Guerre des Mille Jours, le Conseil des ministres comprenait :

  • Ministère du Gouvernement
  • Ministère de la Justice
  • Ministère des Affaires étrangères (Chancellerie)
  • Ministère de la Guerre
  • Ministère des Finances et du Crédit public
  • Ministère de l'Éducation

Le Secrétariat du Commerce disparait, ses fonctions étant remplies par le Vice-ministère du Développement, sous la tutelle du Ministère des Finances.

Années 1930[modifier | modifier le code]

  • Création du Ministère de la Santé.
  • Création du Ministère du Travail.
  • Création du Ministère de l'Agriculture.
  • Création du Ministère des Travaux publics.

Années 1940[modifier | modifier le code]

  • Création du Ministère des Postes et du Télégraphe.
  • Création du Ministère des Mines et du Pétrole.

Années 1950[modifier | modifier le code]

  • Le Ministère des Postes et du Télégraphe est renommé Ministère des Télécommunications.
  • Le Ministère des Travaux publics est renommé Ministère des Transports et des Travaux publics.

Années 1960[modifier | modifier le code]

  • Création du Ministère du Commerce et de l'Industrie.
  • Le Ministère des Mines et du Pétrole est renommé Ministère des Mines et de l'Énergie.
  • Le décret 2474 de 1968 crée le Ministère du Développement économique.

Années 1970[modifier | modifier le code]

  • Le Ministère de la Guerre est renommé Ministère de la Défense.

Années 1990[modifier | modifier le code]

  • La loi 7 de 1991 crée le Ministère du Commerce extérieur.
  • La loi 99 de 1993 crée le Ministère de l'Environnement.
  • En 1996 le Ministère du Gouvernement est renommé Ministère de l'Intérieur.
  • La loi 397 de 1997 crée le Ministère de la Culture.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Durant le premier mandat du président Álvaro Uribe, le Congrès et le président adoptèrent la loi 790 de 2002, qui modifie les ministères existants et réduit leur nombre à 13.

En accord avec l'Article 7, les ministères sont  :

Le 30 juillet 2009, via la loi 1341 de 2009, le Ministère des Communications est renommé en Ministère des Technologies de l'information et des Communications.

Liste des ministères actuels[modifier | modifier le code]

Ministères sous le gouvernement de Juan Manuel Santos
Ministère Ministre Période
Ministère de l'Intérieur et de la Justice Germán Vargas Lleras (es) 7 août 2010présent
Ministère des Affaires étrangères María Ángela Holguín 7 août 2010présent
Ministère des Finances et du Crédit public Juan Carlos Echeverry (es) 7 août 2010présent
Ministère de la Défense nationale Rodrigo Rivera Salazar (es) 7 août 2010présent
Ministère de l'Agriculture et du Développement rural Juan Camilo Restrepo (es) 7 août 2010présent
Ministère de la Protection sociale Mauricio Santamaría (es) 7 août 2010présent
Ministère des Mines et de l'Énergie Carlos Rodado Noriega (es) 7 août 2010présent
Ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme Sergio Diazgranados (es) 7 août 2010présent
Ministère de l'Éducation nationale María Fernanda Campo (es) 7 août 2010présent
Ministère de l'Environnement, du Logement et du Développement territorial Beatriz Uribe (es) 7 août 2010présent
Ministère des Technologies de l'information et des Communications Diego Molano Vega (es) 7 août 2010présent
Ministère des Transports Germán Cardona Gutiérrez (es) 7 août 2010présent
Ministère de la Culture Mariana Garcés (es) 7 août 2010présent

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Council of Ministers of Colombia » (voir la liste des auteurs)

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Anexo:Ministros de Colombia » (voir la liste des auteurs)