Ministère fédéral des Transports et de la Construction (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ministère fédéral des Transports.
Ministère fédéral du Transport et des Infrastructures digitales
Bundesministerium für Verkehr und digitale Infrastruktur
Création 20 octobre 1949 : Transports
20 octobre 1949 : Logement
27 octobre 1998 : Forme actuelle
Type Ministère fédéral allemand
Siège Berlin
Coordonnées 52° 31′ 47″ N 13° 22′ 42″ E / 52.52960556, 13.37836111 ()52° 31′ 47″ N 13° 22′ 42″ E / 52.52960556, 13.37836111 ()  
Langue(s) Allemand
Budget 26,3 milliards d'euros (2010)
Effectifs 1 600
Ministre fédéral Alexander Dobrindt
Personne(s) clé(s) Hans-Christoph Seebohm
Georg Leber
Werner Dollinger
Lauritz Lauritzen
Irmgard Schwaetzer
Klaus Töpfer
Franz Müntefering
Wolfgang Tiefensee
Site web www.bmvbs.de/
Siège secondaire du ministère à Bonn

Le Ministère fédéral du Transport et des Infrastructures digitales (Bundesministerium für Verkehr und digitale Infrastruktur - BMVI) est le ministère du Gouvernement fédéral allemand chargé de l’aménagement du territoire, des transports et des infrastructures digitales.

Il est dirigé depuis le 17 décembre 2013 par Alexander Dobrindt.

Mission[modifier | modifier le code]

Le ministère est responsable de toutes les compétences de la fédération en matière de transport et de construction :

Organisation[modifier | modifier le code]

Façade du ministère fédéral principal à Berlin, 44 Invalidenstraße

Le ministère est une administration fédérale suprême et est organisé en huit sections :

Le budget fédéral attribue au ministère 24,606 milliards d’euros pour 2007[1].

Le ministre est assisté de trois secrétaires d’État parlementaires et de deux secrétaires d’État. Il occupe également les fonctions de délégué du Gouvernement fédéral pour les nouveaux Länder (Beauftragte der Bundesregierung für die neuen Bundesländer), un poste attaché à la chancellerie jusqu’en 2002 ; et de délégué du Gouvernement fédéral pour le déménagement à Berlin et le rééquilibrage avec Bonn (Beauftragte der Bundesregierung Umzug Berlin/Ausgleich Bonn).

Le ministère est le premier investisseur du Gouvernement fédéral.

Dans les services du ministère travaillent environ 1 600 cent personnes. Le siège principal du ministère est à Berlin, au nº 44 de l’Invalidenstraße ; il dispose d’un siège secondaire, avec plus d’employés, à Bonn, au nº 1 de la Robert-Schuman-Platz.

Histoire[modifier | modifier le code]

A la fondation de la République fédérale d'Allemagne (RFA), en 1949, Konrad Adenauer crée deux ministères ayant compétence en matière de travaux publics et de transports : le ministère fédéral du Logement (Bundesministerium für Wohnungsbau) et le ministère fédéral des Transports (Bundesministerium für Verkher).

En 1961, le portefeuille du Logement est transformé en ministère fédéral du Logement, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire (Bundesministerium für Wohnungswesen, Städtebau und Raumordnung), mais la référence à l'aménagement du territoire disparaît dès 1965. L'année 1969 est marquée pour sa part par la fusion du ministère des Transports avec le ministère fédéral des Postes et des Télécommunications (Bundesministerium für Verkher, das Post- und Fernmeldewesen).

Séparés en 1972, l'année où le ministère du Logement prend son titre définitif de ministère fédéral de l'Aménagement du territoire, de la Construction et de l'Urbanisme (Bundesministerium für Raumordnung, Bau und Städtbau), Transports et Postes sont réunis dès 1974 et jusqu'en 1980.

En 1989, Gerda Hasselfeldt devient la première femme titulaire du portefeuille de l'Aménagement du territoire. En 1990, le ministère des Transports de la RDA y est dissous. Neuf ans plus tard, la coalition rouge-verte fusionne les deux ministères dans celui des Transports, de la Construction et du Logement (Bundesministerium für Verkehr, Bau- und Wohnungswesen). Il prend son titre actuel en 2005, sur décision de la grande coalition d'Angela Merkel.

À la suite de sa nomination le 28 octobre 2009, Peter Ramsauer devient le premier non social-démocrate à occuper ce portefeuille.

Liste des ministres[modifier | modifier le code]

Aménagement du territoire[modifier | modifier le code]

Ministres chargés de l'aménagement du territoire de 1949 à 1998
Nom Dates du mandat Parti Cabinet(s)
Eberhard Wildermuth 20/09/1949 09/03/1952 FDP/DVP[2] Adenauer I
Fritz Neumayer 19/07/1952 20/10/1953 FDP Adenauer I
Victor-Emanuel Preusker 20/10/1953 29/10/1957 FDP, FVP[3] Adenauer II
Paul Lücke 29/10/1957 26/10/1965 CDU Adenauer III, IV et V, Erhard I
Ewald Bucher 26/10/1965 28/10/1966 FDP/DVP[2] Erhard II
Bruno Heck (intérim) 28/10/1966 30/11/1966 CDU Erhard II
Lauritz Lauritzen 01/12/1966 15/12/1972 SPD Kiesinger, Brandt I
Hans-Jochen Vogel 15/12/1972 07/05/1974 SPD Brandt II
Karl Ravens 16/05/1974 16/02/1978 SPD Schmidt I et II
Dieter Haack 16/02/1978 01/10/1982 SPD Schmidt II et III
Oscar Schneider 04/10/1982 21/04/1989 CSU Kohl I, II et III
Gerda Hasselfeldt 21/04/1989 18/01/1991 CSU Kohl III
Irmgard Schwaetzer 18/01/1991 17/11/1994 FDP Kohl IV
Klaus Töpfer 17/11/1994 14/01/1998 CDU Kohl V
Eduard Oswald 14/01/1998 26/10/1998 CSU Kohl V
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim avant la prise de fonctions de son successeur.

Titre du portefeuille :

  • 1949–1961 : Logement (Wohnungsbau)
  • 1961–1965 : Logement, Urbanisme et Aménagement du territoire (Wohnungswesen, Städtebau und Raumordnung)
  • 1965–1969 : Logement et Urbanisme (Wohnungswesen und Städtebau)
  • 1969–1972 : Urbanisme et Logement (Städtebau und Wohnungswesen)
  • 1972–1998 : Aménagement du territoire, Construction et Ville (Raumordnung, Bauwesen und Städtebau)

Transports[modifier | modifier le code]

Ministres chargés des transports de 1949 à 1998
Nom Dates du mandat Parti Cabinet(s)
Hans-Christoph Seebohm 20/09/1949 30/11/1966 DP, CDU[4] Adenauer I, II, III, IV et V,
Erhard I et II
Georg Leber
Transports, Postes et Télécommunications à partir du 22/10/1969
01/12/1966 07/07/1972 SPD Kiesinger, Brandt I
Lauritz Lauritzen
Transports, Postes et Télécommunications jusqu'au 15/12/1972
07/07/1972 07/05/1974 SPD Brandt I et II
Kurt Gscheidle
Transports, Postes et Télécommunications
16/05/1974 04/11/1980 SPD Schmidt I et II
Volker Hauff 06/11/1980 01/10/1982 SPD Schmidt III
Werner Dollinger 04/10/1982 11/03/1987 CSU Kohl I et II
Jürgen Warnke 12/03/1987 21/04/1989 CSU Kohl III
Friedrich Zimmermann 21/04/1989 1991 CSU Kohl III
Günther Krause 18/01/1991 13/05/1993 CDU Kohl IV
Matthias Wissmann 13/05/1993 17/11/1998 CDU Kohl IV et V
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim avant la prise de fonctions de son successeur.

Titre du portefeuille : Transports (Verkehr)

Transports et Construction[modifier | modifier le code]

Ministres chargés des transports et du logement de 1998 à 2013
Nom Dates du mandat Parti Cabinet(s)
Franz Müntefering 27/10/1998 29/09/1999 SPD Schröder I
Reinhard Klimmt 29/09/1999 16/11/2000 SPD Schröder I
Kurt Bodewig 20/11/2000 22/10/2002 SPD Schröder I
Manfred Stolpe 22/10/2002 18/10/2005 SPD Schröder II
Wolfgang Tiefensee 22/11/2005 27/10/2009 SPD Merkel I
Peter Ramsauer 28/10/2009 17/12/2013 CSU Merkel II
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim avant la prise de fonctions de son successeur.

Titre du portefeuille :

  • 1998–2005 : Transports, Construction et Logement (Verkehr, Bau- und Wohnungswesen)
  • 2005-2013 : Transports, Construction et Développement urbain (Verkehr, Bau und Stadtentwicklung)

Transports et Infrastructure numérique[modifier | modifier le code]

Ministres chargés des transports et infrastructure numérique depuis 2013
Nom Dates du mandat Parti Cabinet(s)
Alexander Dobrindt 17/12/2013 En fonction CSU Merkel III

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Plan général des dépenses dans le budget fédéral de 2007 sur le site du ministère fédéral des Finances
  2. a et b Le Parti libéral-démocrate / Parti populaire démocratique (Freie Demokratische Partei / Demokratische Volkspartei) est la fédération du FDP dans le Land de Bade-Wurtemberg.
  3. Membre du Parti libéral-démocrate (FDP) jusqu’en 1956, puis du Parti populaire libéral (FVP).
  4. Membre du Parti allemand jusqu’au 1er juillet 1960, puis de l’Union chrétienne-démocrate d'Allemagne à partir du 20 septembre 1960.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :