Ministère du pétrole iranien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère du pétrole
وزارت نفت
Création 12 mars 1951
Juridiction République islamique d'Iran
Siège Drapeau de l'Iran Iran Téhéran
Coordonnées 35° 42′ 26″ N 51° 24′ 42″ E / 35.707181, 51.41164235° 42′ 26″ N 51° 24′ 42″ E / 35.707181, 51.411642  
Ministre responsable Bijan Zanganeh
Agences filles National Iranian Oil Company
National Iranian Petrochemical Company
National Iranian Gas Company
National Iranian Oil Refining and Distribution Company
Site web www.mop.ir

Le Ministère du pétrole (persan : وزارت نفت Vezârat-e Naft) gère l'industrie pétrolière iranienne, productrice de produits pétroliers et pétrochimiques. Il est chargé de toutes les questions relatives à l'exploration, l'extraction, l'exploitation, la distribution et l'exportation de pétrole brut et de produits pétroliers. D'après l'Imports and Exports Regulation Act[1], il est également responsable de l'émission de certificats d'importation pour ce type de produits[2].

Selon British Petroleum (BP), l'Iran a 137,6 milliards de barils (2 188 × 1010 m3) de réserves de pétrole prouvées et 29 610 milliards de mètres cubes de réserves de gaz naturel prouvées. L'Iran occupe le troisième rang mondial pour les réserves pétrolières, et le second pour les réserves de gaz naturel[3].

Avec le quatrième plan de développement économique, social et culturel[4] pour les années 2005 à 2009, il a été demandé au gouvernement de transférer au moins 10 % des activités liées à l'exploration, l'extraction et la production de pétrole brut au secteur privé, tout en conservant sa propriété sur les ressources pétrolières[2].

L'Iran prévoit d'investir 500 milliards de dollars US dans le secteur pétrolier d'ici 2025[5]. En 2010, la valeur de ses projets pétroliers et gaziers en construction s'élève à 70 milliards de dollars[2],[6]. Ses revenus pétroliers annuels devraient atteindre 250 milliards de dollars en 2015[6].

Références[modifier | modifier le code]