Ministère des Finances et de l'Économie (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère des Finances et de l'Économie
Juridiction Gouvernement du Québec
Siège 12, rue Saint-Louis
Québec (Québec)
G1R 5L3
Coordonnées 46° 48′ 43″ N 71° 12′ 22″ O / 46.812072, -71.20599746° 48′ 43″ N 71° 12′ 22″ O / 46.812072, -71.205997  
Budget annuel 154,1 M$ (2012-2013)
Ministre responsable Carlos Leitao (ministre des Finances)
Site web www.finances.gouv.qc.ca/
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Ministère des Finances et de l'Économie

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Ministère des Finances et de l'Économie

Le ministère des Finances et de l'Économie du Québec est le ministère de l'État québécois chargé de conseiller le gouvernement en matière de finance et de favoriser le développement économique. Ce ministère fut créé le 19 septembre 2012 à la suite de la formation du premier Conseil des ministres du gouvernement péquiste de Pauline Marois, élu lors de l'élection générale du 4 septembre 2012. Il regroupe les portefeuilles autrefois attribués à l'ancien ministère des Finances et à l'ancien ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation. Nicolas Marceau, député de la circonscription de Rousseau, en est le titulaire depuis sa création.

Selon la loi sur le ministère des Finances du Québec, il « élabore et propose au gouvernement des politiques en matière économique, fiscale, budgétaire et financière ».

Fonction[modifier | modifier le code]

Le fonctionnement du ministère est régi par la Loi sur le ministère des Finances. Celle-ci lui définit huit grandes fonctions :

  • préparer et présenter à l'Assemblée nationale le discours sur le budget ;
  • établir et proposer au gouvernement le niveau global des dépenses ;
  • proposer au gouvernement des orientations en matière de revenus et à le conseiller sur ses investissements ;
  • surveiller, contrôler et gérer tout ce qui se rattache aux finances de l'État et qui n'est pas attribué à une autre autorité ;
  • gérer le fonds consolidé du revenu et la dette publique ;
  • veiller à la préparation des comptes publics et des autres rapports financiers du gouvernement ;
  • de concert avec le président du Conseil du trésor, élaborer des politiques et des orientations en matière d'investissements en immobilisation et à établir le niveau des engagements financiers inhérents au renouvellement des conventions collectives ;
  • élaborer et proposer au Conseil du trésor les conventions comptables qui doivent être suivies par les ministères et les organismes, les règles relatives aux paiements faits sur le fonds consolidé du revenu ainsi que celles relatives à la perception et à l'administration des revenus de l'État

Organismes rattachés au ministère[modifier | modifier le code]

Liste des ministres[modifier | modifier le code]

Notez que jusqu'en 1951, le Ministère n'existait pas encore, et alors le poste équivalent s'appelait Trésorier provincial.

Trésoriers provinciaux[modifier | modifier le code]

Ministres des Finances[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]