Ministère de la Justice et des Libertés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Ministère de la Justice.
Ministère de la Justice et des Libertés
Logo de l'organisation

Type Ministère marocain
Siège Palais Mamounia, Rabat
Coordonnées 34° 01′ 12″ N 6° 50′ 20″ O / 34.020137, -6.83883934° 01′ 12″ N 6° 50′ 20″ O / 34.020137, -6.838839  
Effectifs 16 000 agents
Dirigeant El Mostafa Ramid
Personnes clés Moulay Mustapha Belarbi Alaoui
Mohamed Bouzoubaâ
Omar Azziman
Mohamed Taieb Naciri
Site web http://www.justice.gov.ma/

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Rabat]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Rabat|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Rabat]])]]
Ministère de la Justice et des Libertés

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Ministère de la Justice et des Libertés

Le ministère de la Justice et des Libertés est le département ministériel du gouvernement marocain chargé de veiller au bon fonctionnement du système judiciaire.

Installé au palais Mamounia, à Rabat, il est situé au centre de la capitale à côté du Parlement.

L’actuel garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés est El Mostafa Ramid, en fonction depuis le 3 janvier 2011 dans le Gouvernement Benkirane.

Historique[modifier | modifier le code]

Liste des anciens ministres[modifier | modifier le code]

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

À l'instar des autres ministères marocains, le ministère de la Justice est divisé en une administration centrale située à Rabat et une administration territoriale présente sur l'ensemble du territoire national.

L'administration centrale[modifier | modifier le code]

Sous l'autorité du ministre de la Justice, l'administration centrale comprend de nombreux services d'administration centrale :

  • les services directement rattachés au ministre :
    • le cabinet du ministre ;
    • le bureau du cabinet, qui regroupe des personnels chargés d'assurer la gestion administrative et logistique du cabinet ;
    • l'inspection générale ;
    • le service du suivi et de l'analyse des requêtes.
  • le secrétariat général du ministère, dirigé par le secrétaire général :
  • la Direction des affaires civiles ;
  • la Direction des affaires pénales et des grâces;
  • la Direction des ressources humaines ;
  • la Direction de la législation;
  • la Direction du budget et du contrôle;
  • la Direction de l'équipement.

Effectifs[modifier | modifier le code]

Les effectifs du ministère de la Justice sont actuellement au nombre de 16 000 agents.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Texte officiel[modifier | modifier le code]