Ministère de l'Intérieur (Pays-Bas)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ministère de l'Intérieur.
Ministère des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume
(nl) Ministerie van Binnenlandse Zaken en Koninkrijksrelaties
Logo de l'organisation

Création 1801
Type Département ministériel
Siège Wijnhavenkwartier, La Haye (Pays-Bas)
Langue(s) Néerlandais
Ministre de l'Intérieur Ronald Plasterk (PvdA)
Ministre du Logement Stef Blok (VVD)
Affiliation(s) Gouvernement néerlandais
Site web http://www.rijksoverheid.nl/ministeries/bzk

Le ministère des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume des Pays-Bas (Ministerie van Binnenlandse Zaken en Koninkrijksrelaties, BZK, en néerlandais) est un département ministériel du gouvernement du Royaume des Pays-Bas.

L'actuel ministre des Affaires intérieures est Ronald Plasterk, du Parti du travail (PvdA). L'actuel ministre du Logement, sans portefeuille, est Stef Blok, du Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD).

Organisation[modifier | modifier le code]

Compétences[modifier | modifier le code]

Le ministère des Affaires intérieures est compétent en matière de protection de l'État de droit démocratique, la Loi fondamentale et l'ordre constitutionnel, de gestion et bon fonctionnement de l'administration publique, de relations avec Aruba, Curaçao et Saint-Martin, d'intégration, et de développement urbain, construction de logements, politique du logement et gestion du parc public de logements.

Structures[modifier | modifier le code]

Le ministère des Affaires intérieures se structure de la manière suivante :

  • Ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume (Minister van Binnenlandse Zaken en Koninkrijksrelaties ) ;
  • Ministre du Logement et de l'Administration publique ( Minister voor Wonen en Rijksdienst) ;
    • Secrétaire général
      • Direction générale de la Gestion et des Relations au sein du Royaume ;
      • Direction générale de l'Organisation et du fonctionnement du Royaume ;
      • Direction générale du Logement et de la Construction ;
      • Bureau général des Affaires administratives
      • Service général de renseignement et de sécurité ;
      • Service du personnel et des remplacements.

Historique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le tout premier ministère de l'Intérieur est fondé en 1798, en tant que « département de Police intérieure, de Surveillance de l'état des digues, des routes et des eaux » (Departement van inwendige politie en toezicht op de staat van dijken, wegen en wateren) de la République batave. Le premier « ministre des Affaires intérieures » est pour sa part nommé en 1801, sous la Régence d'État.

En 1805, on parle brièvement de « secrétaire d'État aux Affaires intérieures », le terme ministre revenant entre 1806 et 1811. Deux ans plus tard, en 1813, est nommé le « commissaire général aux Affaires intérieures », qui redevient secrétaire d'État de 1814 à 1817.

Par la suite, le ministère exerce, en complément de ses missions habituelles, celles relatives aux travaux publics, aux voies navigables, à l'éducation ou encore à l'agriculture. En août 1998, le département devient responsable des relations avec les Antilles néerlandaises et Aruba, alors qu'il existait jusqu'à présent une fonction de ministre dédié. En 2008, il est décidé de transférer le siège du ministère des Affaires intérieures, installé dans le quartier de Turfmarkt, dans un bâtiment neuf, composé d'une tour blanche et d'une tour rouge, commun avec le ministère de la Justice.

Un changement majeur se produit en octobre 2010, lorsque le ministère absorbe les compétences sur le logement et l'urbanisme du ministère du Logement, de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, tandis qu'il perd le contrôle des forces de sécurité publique, désormais confiées au ministère de la Justice, qui devient pour l'occasion le ministère de la Sécurité et de la Justice. Le siège commun aux deux départements, baptisé projet JuBi, est inauguré en décembre 2012.

Titulaires[modifier | modifier le code]

Dans le second cabinet de Mark Rutte, formé en 2012, il y a deux ministres au sein du ministère des Affaires intérieures, le travailliste Ronald Plasterk, ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume, et le libéral Stef Blok, ministre du Logement et de l'Administration publique. Blok est un ministre sans portefeuille.

La travailliste Ien Dales a été la première femme ministre des Affaires intérieures.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]