Ministère de l'Équipement (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère de l'Équipement d'Espagne
Ministerio de Fomento de España
Image illustrative de l'article Ministère de l'Équipement (Espagne)

Création 1996
Type Département ministériel
du gouvernement espagnol
Siège Drapeau de l'Espagne Paseo de la Castellana, 67, Madrid (Espagne)
Langue(s) Espagnol
Budget 7,29 milliards d' (2013)
Ministre Ana Pastor
Site web http://www.fomento.es/

Le ministère de l'Équipement d'Espagne (Ministerio de Fomento de España) est le département ministériel responsable des travaux publics, des infrastructures et des transports en Espagne.

L'actuel titulaire du portefeuille est, depuis le 22 décembre 2011, la conservatrice Ana Pastor[1].

Le siège central du ministère se trouve Paseo de la Castellana, à Madrid.

Missions[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Équipement est chargé de la proposition et l'exécution des politiques gouvernementales en matière d'infrastructures, de transports terrestres relevant de l'État, de transport aérien, de logement, de qualité de la construction et de gestion des terrains.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Équipement s'organise de la façon suivante[2] :

  • Ministre de l'Équipement (Ministra de Fomento) ;
    • Secrétariat d'État aux Infrastructures, aux Transports et au Logement (Secretaría de Estado de Infraestructuras, Transporte y Vivienda) ;
      • Secrétariat général des Infrastructures
        • Direction générale des Routes
        • Direction générale des Chemins de fer
      • Secrétariat général des Transports
        • Direction générale de l'Aviation civile
        • Direction générale de la Marine marchande
        • Direction générale des Transports terrestres
      • Direction générale de l'Architecture, du Logement et des Terrains
    • Sous-secrétariat de l'Équipement (Subsecretaría de Fomento) ;
      • Secrétariat général technique
      • Direction générale de la Programmation économique et du Budget
      • Inspection générale de l'Équipement
      • Direction générale de l'Institut géographique national.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le ministère est créé en 1833, sous le ministère de l'Équipement général du Royaume (Ministerio de Fomento General del Reino), à partir du secrétariat du cabinet de l'Équipement général du Royaume (Secretaría de Despacho de Fomento General del Reino), établi l'année précédente par Ferdinand VII. Il passe très brièvement sous la coupe du ministère de l'Intérieur, en 1835, avant de fusionner avec divers ministères pour former, en 1836, le ministère du Commerce, de l'Instruction et des Travaux publics (Ministerio de Comercio, Instrucción y Obras Públicas).

En 1852, il prend son nom actuel, qu'il perd en 1900, lorsqu'il est de nouveau réuni à d'autres départements ministériels, créant le ministère de l'Agriculture, de l'Industrie, du Commerce et des Travaux publics (Ministerio de Agricultura, Industria, Comercio y Obras Públicas). Il retrouve finalement son autonomie, en 1905, puis est séparé entre le ministère des Communications (Ministerio de Comunicaciones) et le ministère des Travaux publics (Ministerio de Obras Públicas) lors de la proclamation de la IIe République, en 1931.

Hormis lors de la formation du ministère des Travaux publics et des Communications (Ministerio de Obras Públicas y Comunicaciones) de 1935 à 1936, et du ministère des Communications, des Transports et des Travaux publics (Ministerio de Comunicaciones, Transportes y Obras Públicas) entre 1937 et 1938, les portefeuilles des travaux publics et des transports restent séparés jusqu'en 1991, lorsque Felipe González créé le ministère des Travaux publics et des Transports (Ministerio de Obras Públicas y Transportes)[3].

Devenu ministère des Travaux publics, des Transports et de l'Environnement (Ministerio de Obras Públicas, Transportes y Medio Ambiente) en 1993[4], il prend son nom actuel de ministère de l'Équipement en 1996, lors de l'arrivée au pouvoir de José María Aznar, perdant ses compétences sur la protection de l'environnement[5]. Après la victoire des socialistes en 2004, José Luis Rodríguez Zapatero crée un ministère du Logement (Ministerio de Vivienda), qui récupère certaines compétences alors dévolues au ministère de l'Équipement[6]. Il en va de même lors de la formation, en 2008, du ministère de l'Agriculture et de l'Environnement, pour tout ce qui concerne la protection des mers[7].

Toutefois, lors du remaniement ministériel du 20 octobre 2010, le ministère du Logement disparaît, ses compétences et ses structures revenant alors au ministère de l'Équipement[8].

Titulaires depuis 1991[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des ministres des Transports.
Nom Dates du mandat Parti Gouvernement(s)
Josep Borrell 12.03.1991 03.03.1996 PSOE González III et IV
Rafael Arias-Salgado 06.05.1996 12.03.2000 PP Aznar I
Francisco Álvarez-Cascos 28.04.2000 14.03.2004 PP Aznar II
Magdalena Álvarez 18.04.2004 07.04.2009 PSOE Zapatero I et II
José Blanco 07.04.2009 22.12.2011 PSOE Zapatero II
Ana Pastor 22.12.2011 En fonction PP Rajoy
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim
Titres successifs :
  • 1991-1993 : ministère des Travaux publics et des Transports
  • 1993-1996 : ministère des Travaux publics, des Transports et de l'Environnement
  • Depuis 1996 : ministère de l'Équipement

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]