Ministère du Logement et de l'Égalité des territoires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère du Logement et de l'Égalité des territoires
Image illustrative de l'article Ministère du Logement et de l'Égalité des territoires

Type Ministère français
Langue(s) Français
Effectifs 14 194 (2013)[1]
Ministre Sylvia Pinel
Personne(s) clé(s) Jean-Louis Borloo
Site web http://www.territoires.gouv.fr/
Le cabinet de la ministre est situé à l’Hôtel de Castries (ci dessus le bureau de la ministre). Le cabinet du ministre délégué est situé à l’hôtel Le Play.

Le ministère du Logement est le département ministériel du gouvernement français chargé de mettre en œuvre la politique du Logement. Le Logement est souvent associé à une autre fonction dans les portefeuilles ministériels. Il est installè dans Hôtel de Castries

Depuis le 2 avril 2014, la ministre du Logement est Sylvia Pinel dans le gouvernement dirigé par Manuel Valls.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début de la Cinquième République, le Logement est confié à des secrétaires d’État. Le premier « Ministre de l’Équipement et du Logement » est Edgard Pisani dans le gouvernement Georges Pompidou (4) en 1967. Ce poste est reconduit dans les gouvernements suivants, puis se voit ajouter l’Aménagement du Territoire dans le gouvernement Pierre Messmer (1) en 1972, et le Tourisme dans le gouvernement Pierre Messmer (2), avant de redevenir un secrétariat d’État dans le gouvernement Pierre Messmer (3).

En 1981, le ministre du Logement refait son apparition dans le gouvernement Pierre Mauroy (1). Il est maintenu dans les gouvernements suivants, en charge également de l’Urbanisme, des Transports, de l’Équipement, de l’Espace, du Tourisme, de la Mer, selon la période, jusqu’au gouvernement Jean-Pierre Raffarin (3) où il devient à nouveau un secrétariat d’État.

Ensuite, il y aura un « Ministre de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement » dans le gouvernement Dominique de Villepin, puis un « ministre du Logement et de la Ville » dans les gouvernements François Fillon (1) et (2). Le gouvernement François Fillon (3) rassemble le logement avec l’Écologie et les Transports.

Depuis 2012, dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault (1), (2) et Valls, le Logement est associé à l’Égalité des Territoires.

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

En 2012, le ministre de l'égalité des territoires et du logement prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement en matière de développement équilibré du territoire. Il assure la cohésion économique et sociale de la région capitale et des autres territoires, à laquelle concourent les grandes infrastructures et les services publics. Il veille à la réduction des inégalités territoriales, notamment en matière de logement. Il est responsable de la politique de lutte contre les inégalités entre quartiers des zones urbaines[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministre du Logement et de l’Égalité des Territoires a autorité sur le secrétariat général du comité interministériel des villes.

Pour l'exercice de ses attributions, il a autorité, conjointement avec le ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, sur la direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature et le secrétariat général de ce ministère, ainsi que sur le Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques[3].

Remise officielle de rapports[modifier | modifier le code]

La ministre a reçu officiellement plusieurs rapports. En décembre 2012, le rapport Auzannet[4] a été remis au Ministère afin de chiffrer le coût du « Grand Paris » et de proposer une phasage pour le projet. En janvier 2013, le ministère a reçu le rapport « Agir ensemble ? » du groupe « Égalité territoriale » de l'INET[5] portant sur l'avenir de la contractualisation entre l’État et les collectivités territoriales.

Ministre[modifier | modifier le code]

Dans le Gouvernement Jean-Marc Ayrault (2), la ministre du Logement est Cécile Duflot. Elle dispose d’un ministre délégué : François Lamy, chargé de la ville[6]. Depuis le 2 avril 2014, la ministre du Logement est Sylvia Pinel dans le gouvernement dirigé par Manuel valls.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]