Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports d'Espagne
Ministerio de Educación, Cultura y Deporte de España
Image illustrative de l'article Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports (Espagne)

Création 1996, puis 2011
Dissolution 2004
Type Département ministériel
Siège Drapeau de l'Espagne Calle Alcalá, 36, Madrid (Espagne)
Langue Espagnol
Budget 3,09 milliards d' (2013)
Ministre José Ignacio Wert
Personnes clés Pilar del Castillo
Affiliation Gouvernement espagnol
Site web http://www.mecd.gob.es/

Le ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports d'Espagne (Ministerio de Educación, Cultura y Deporte de España) est le département ministériel responsable de l'enseignement, de la création, des arts et du patrimoine culturel en Espagne.

Le titulaire du portefeuille est, depuis le 22 décembre 2011, José Ignacio Wert[1].

Le siège central du ministère se situe Calle Alcalá, à Madrid.

Missions[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports est responsable de la proposition et l'exécution de la politique gouvernementale en matière d'éducation, de formation professionnelle, d'enseignement supérieur, de sports, ainsi que de la promotion, la protection, la diffusion du patrimoine historique espagnol, des musées d'État, des arts, de la littérature, de la création, des supports littéraires, du cinéma, de l'audiovisuel, du patrimoine littéraire de l'État, de la culture en espagnol, de l'impulsion des actions de coopérations culturelles, et de coordonner, avec le ministère des Affaires étrangères, les relations internationales dans le domaine de la culture.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports s'organise de la façon suivante[2] :

  • Ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports (Ministro de Educación, Cultura y Deporte) ;
    • Secrétariat d'État à l'Éducation, à la Formation professionnelle et à l'Enseignement supérieur (Secretaría de Estado de Educación, Formación Profesional y Universidades) ;
      • Secrétariat général de l'Enseignement supérieur
        • Direction générale de la Politique universitaire
      • Direction générale de l'Évaluation et de la Coopération territoriale
      • Direction générale de la Formation professionnelle
    • Secrétariat d'État à la Culture (Secretaría de Estado de Cultura) ;
      • Direction générale de la Politique et des Industries culturelles, et du Livre
      • Direction générale des Beaux arts, des Biens culturels, des Archives et des Bibliothèques
    • Conseil supérieur des sports (Consejo Superior de Deportes) ;
    • Sous-secrétariat de l'Éducation, de la Culture et des Sports (Subsecretaría de Educación, Cultura y Deporte) ;
      • Secrétariat général technique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Éducation et de la Culture a été créé en 1900, sous le nom de ministère de l'Instruction publique et des Beaux-arts (Ministerio de Instrucción Pública y Bellas Artes). Toute référence à la politique culturelle disparaît en 1938, avec l'avènement du franquisme. En 1977, avec la formation du premier gouvernement démocratiquement élu, sont créés le ministère de l'Éducation et de la Science (Ministerio de Educación y Ciencia) et le ministère de la Culture et du Bien-être (Ministerio de Cultura y Bienestar)[3], ce dernier étant rapidement rebaptisé en ministère de la Culture (Ministerio de Cultura)[4].

Avec l'arrivée au pouvoir du Parti populaire (PP) de José María Aznar en 1996, les deux ministères sont à nouveau réunis et forment alors le ministère de l'Éducation et de la Culture (Ministerio de Educación y Cultura)[5], qui devient le ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[6] après les élections générales de 2000.

Il est scindé en deux après les élections générales de 2004, marquées par la victoire du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) de José Luis Rodríguez Zapatero, entre le ministère de l'Éducation et de la Science, et le ministère de la Culture[7]. Avec le retour du PP au pouvoir en 2011, le ministère unique est reconstitué[8].

Titulaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des ministres de la Culture.
Nom Dates du mandat Parti Gouvernement(s)
Esperanza Aguirre 06.05.1996 19.01.1999 PP Aznar I
Mariano Rajoy 19.01.1999 12.03.2000 PP Aznar I
Pilar del Castillo 28.04.2000 14.03.2004 Aucun Aznar II
Éducation et Culture
(18.04.2004 - 22.12.2011)
José Ignacio Wert 22.12.2011 En fonction Aucun Rajoy
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim
Titres :
  • 1996-2000 : Éducation et Culture
  • 2000-2004 ; Depuis 2011 : Éducation, Culture et Sports

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]