Chibiusa Tsukino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mini-Bunny Tsukino)
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Chibiusa Tsukino
Personnage de fiction apparaissant dans
Sailor Moon

Cosplay de Super Sailor Chibi Moon (à droite)
Cosplay de Super Sailor Chibi Moon (à droite)

Alias Sailor Chibi Moon, Black Lady
Naissance 30 juin
Origine Crystal Tokyo, Tokyo
Sexe Féminin
Espèce Sélénite
Cheveux Roses
Yeux Rouges
Activité(s) Écolière
Caractéristique(s) Apprentie guerrière Sailor
Pouvoirs spéciaux Amour
Groupe sanguin O
Pierre attitrée Diamant
Famille Sailor Moon (mère), Tuxedo Mask (père)
Entourage Sailor Pluto, Sailor Saturn
Ennemi(s) Wiseman, Pharaoh 90, Nehelennia, Sailor Galaxia

Membre(s) Guerrière du système solaire interne

Créé par Naoko Takeuchi
Voix Drapeau du Japon Japon : Kae Araki
Drapeau de la France France : Amélie Morin
Première apparition Dessin animé : Saison 2, épisode 60
Manga : Act 13
Dernière apparition Dessin animé : Saison 5, épisode 200
Manga : Act 52
Signe astrologique Cancer

Chibiusa Tsukino (ちびうさ?) est un personnage de fiction, protagoniste de la franchise Sailor Moon créée par Naoko Takeuchi. Fille de Sailor Moon et Tuxedo Mask, elle acquiert finalement la possibilité de devenir une guerrière sous le nom de Sailor Chibi Moon (セーラーちびムーン, Sērā Chibi Mūn?).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après leur mariage, Sailor Moon et Tuxedo Mask reçoivent le titre de Neo-Queen Serenity et King Endymion. Après de nombreuses batailles, Neo-Queen Serenity utilise les pouvoirs du Cristal d'argent pour préserver la ville de Tokyo telle qu’elle connaît et créé Crystal Tokyo. Peu après, Neo-Queen Serenity donne naissance à une petite fille, Usagi, surnommée Small Lady. Small Lady est une enfant aux cheveux roses et particulièrement chamailleuse. Son père lui raconte très souvent les exploits des guerrières de la Lune et particulièrement ceux de Sailor Moon, au XXe siècle. Son jouet est Luna P., une balle en forme de chat ressemblant à Luna qui, peut se transformer en n'importe quel objet. Au cours de ses pérégrinations, elle tombe par hasard sur la porte du temps, gardée par Sailor Pluto. Les deux jeunes filles deviennent amies.

Au XXXe siècle, Small Lady a l'apparence d'une fillette de 5 ans. Mais la paix ne dure pas bien longtemps sur la Terre, en effet des êtres maléfique venus de la planète Némésis : " Black Moon" attaquent notre et s'en prennent à Neo-Queen Serenity afin de s'approprier du Cristal d'argent. King Endymion doit se cacher et Sailor Venus et les autres guerrières défendent du mieux qu'elles le peuvent Crystal Tokyo. Small Lady décide dans un geste désespéré d'emprunter la porte du temps et remonte jusqu'au XXe siècle, pour que Sailor Moon puisse aider sa maman. Là, elle rencontre Usagi Tsukino et Mamoru Chiba. Pour éviter de confondre les deux Usagi, Small Lady est surnommée par Chibiusa. Mais la petite fille ne tarde pas à se faire manipuler par Wiseman, le chef de la secte Black Moon. Devenue maléfique, elle se transforme en Black Lady, une jeune femme maléfique qui tente de manipuler Sailor Moon et ses amies. Mais Chibiusa finira par reprendre le dessus et avec Sailor Moon, elles vaincront Wiseman (qui l'on finira par apprendre plus tard que ce dernier avait manipulé les Black Moon). Chibiusa retourne alors au XXXe siècle, dont la paix est désormais assurée.

Quelques mois plus tard, Chibiusa, qui a l'apparence d'une jeune fille de 7 ou 8 ans, revient au XXe siècle pour s'entraîner avec Sailor Moon et les autres guerrières. Neo-Queen Serenity lui a en effet confié une broche de transformation et peut désormais devenir Sailor Chibi Moon. Là, Chibiusa devient très amie avec Hotaru Tomoé, avant de découvrir qu'elle est en fait Sailor Saturn.

Pouvoirs magiques[modifier | modifier le code]

Transformations[modifier | modifier le code]

Phrase prononcée Effet Présent dans le manga Présent dans l’animé
« Moon Prism Power, Make Up! » Chibiusa utilise sa broche magique pour devenir Sailor Chibi Moon. Oui Oui
« Crisis, Make Up! » Sailor Chibi Moon utilise les pouvoirs du Graal pour devenir Super Sailor Chibi Moon. Oui Non
« Moon Crisis, Make Up! » Chibiusa utilise les pouvoirs donnés par Pégase pour devenir Super Sailor Chibi Moon. Oui Oui
« Pink Moon Crystal Power, Make Up! » Chibiusa utilise son Pink Moon Crystal pour devenir Eternal Sailor Chibi Moon. Oui Non

Attaques[modifier | modifier le code]

Phrase prononcée Effet Présent dans le manga Présent dans l’animé
« Pink Sugar Heart Attack! » Sailor Chibi Moon utilise son Pink Moon Stick pour envoyer des cœurs lumineux sur l'ennemi. Oui Oui
« Twinkle Yell! » Super Sailor Chibi Moon utilise le Crystal Carillon pour appeler Helios. Oui Oui
« Moon Gorgeous Meditation! » Super Sailor Chibi Moon attaque l'ennemi avec son Kaleidomoon Scope. Oui Oui
« Pink Ladies Freezing Kiss! » L'attaque de Sailor Chibi Moon avec le Sailor Quartet. Oui Non

Interprétations[modifier | modifier le code]

Dessin animé[modifier | modifier le code]

Dans la version originale de l’animé, Chibiusa est doublée par Kae Araki. Dans la version française, elle est doublée par Amélie Morin.

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

  • Ai Miyakawa :
    • Sailor Moon S - Usagi Ai no Senshi e no Michi (1994)
    • Sailor Moon S - Henshin - Super Senshi e no Michi (1995)
    • Sailor Moon S - Henshin - Super Senshi e no Michi (Kaiteiban) (1995)
  • Mao Kawasaki :
    • Sailor Moon S - Usagi Ai no Senshi e no Michi (1994)
    • Sailor Moon S - Henshin - Super Senshi e no Michi (1995)
    • Sailor Moon S - Henshin - Super Senshi e no Michi (Kaiteiban) (1995)
  • Natsumi Takenaka
    • Sailor Moon SuperS - Yume Senshi - Ai - Eien ni... (1995)
  • Tamaki Dia Shirai
    • Sailor Moon SuperS - Yume Senshi - Ai - Eien ni... (1995)
    • Sailor Moon SuperS - (Kaiteiban) Yume Senshi - Ai - Eien ni... Saturn Fukkatsu Hen (1996)
    • Sailor Moon Sailor Stars (1996)
  • Ayano Gunji
    • Shin Densetsu Kourin (1998)
    • Kaguya Shima Densetsu (1999)
    • Kaguya Shima Densetsu (Kaiteiban) Natsuyasumi! Houseki Tankentai (1999)
    • Shin / Henshin - Super Senshi e no Michi - Last Dracul Jokyoku (2000)
  • Arisu Izawa
    • Kessen / Transylvania no Mori - Shin Toujou! Chibi Moon wo Mamoru Senshi-tachi (2000)
  • Kasumi Takabatake
    • Kessen / Transylvania no Mori (Kaiteiban) - Saikyou no Kataki Dark Cain no Nazo (2001)
    • Last Dracul Saishuu Shou - Chou Wakusei Death Vulcan no Fuuin (2000)
  • Noel Miyazaki
    • Tanjou! Ankoku no Princess Black Lady (2001)
    • Tanjou! Ankoku no Princess Black Lady (Kaiteiban) - Wakusei Nemesis no Nazo (2001)
    • 10th Anniversary Festival - Ai no Sanctuary (2002)
  • Aisha Yamamoto
    • Tanjou! Ankoku no Princess Black Lady (Kaiteiban) - Wakusei Nemesis no Nazo (2001)
  • Nanami Ohta
    • Mugen Gakuen - Mistress Labyrinth (2002)
  • Mao Ohno
    • Mugen Gakuen - Mistress Labyrinth (Kaiteiban) (2003)
    • Starlights - Ryuusei Densetsu (2003)
  • Mina Horita
    • Starlights - Ryuusei Densetsu (2003)
  • Moe Oosaki
    • Kakyuu-Ouhi Kourin - The Second Stage Final (2004)
    • Shin Kaguya Shima Densetsu (2004)
    • Shin Kaguya Shima Densetsu (Kaiteiban) - Marinamoon Final (2005)

Nom en différentes langues[modifier | modifier le code]

Note : la plupart des adaptations de la réédition du manga de 2003 reprennent les noms originaux japonais.

  • Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud : Little Sera (꼬마세라) / Sailor Chibi Moon
  • Drapeau de l'Espagne Espagne : Chibiusa/Guerrero Chibi Luna
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : Rini / Sailor Chibi Moon
  • Drapeau de la France France : Mini-Bunny (1ère édition du manga), Camille (dessin animé de 1992) / Sailor Chibi Moon
  • Drapeau de Hong Kong Hong Kong : 豆釘兔
  • Drapeau de l'Italie Italie: Chibiusa / Sailor Chibiusa
  • Drapeau du Portugal Portugal : Chibiusa / Navegante Chibi Moon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

(ja) Naoko Takeuchi, Materials Collection, Kodansha,‎ octobre 1999 (ISBN 4-06-324521-7)