Minhota

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Minhota ou gallega
{{#if:
Vache gallega]
Vache gallega]

Espèce Vache (Bos taurus)
Région d’origine
Région Drapeau du Portugal Portugal
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Unie blonde
Autre
Diffusion Locale
Utilisation Bouchère

La minhota ou gallega est une race bovine portugaise.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle appartient au rameau blond et tire son nom de la sous-région de Minho-Lima. Elle est une proche parente de la rubia Gallega espagnole dont elle tire son deuxième nom. Elle serait à l'origine de la race ramo grande exportée aux Açores et la race Caracu[1] exportée aux Brésil peu après leur découverte. Elle résulte de la fusion de trois sous-races anciennes. L'une d'entre elle fournissait du lait pour la fabrication fromagère locale. Les éleveurs de ces trois races fournissait des bœufs dressés au travail sous le joug pour les travaux agricoles et la traction de chariots. Ils étaient engraissés pour leur viande à leur réforme. C'est une race encore élevée à l'ancienne, mais un travail de sélection pourrait développer ses qualités, comme les espagnols l'ont fait pour la rubia Gallega. Ces dernières années, suite à la pénurie consécutive à la crise de l'ESB, des exportations vers le Royaume-Uni ont fait baisser les effectifs. La taille du cheptel se situe autour de 6 800 vaches et de 76 taureaux.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Elle porte une robe froment clair à fauve. Les muqueuses sont claires et les cornes courtes en croissant vers l'avant.
Elle est de taille moyenne : 130 cm pour 550 kg chez la vache et 140 cm pour 850 kg chez le taureau. Elle a une silhouette musclée mais élégante.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

C'est une race anciennement élevée pour sa force de travail, aujourd'hui reconvertie vers la production de viande.
C'est une race rustique et docile. La vache est une bonne mère. Elle vêle facilement, élève bien son veau grâce à son lait riche et bénéficie d'une bonne longévité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aristeu Mendes Peixoto, Francisco Ferraz de Toledo. Enciclopédia agrícola brasileira: C-D, Volumen 2. EdUSP, 1998. ISBN 8531404606 [1]