Ming Tianqi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tianqi

Tianqi (天啓, Pékin, 1605-id. 1627), de son nom personnel Zhu Youjiao (朱由校), fut le quinzième empereur de la dynastie Ming (1620-1627). Il succéda à 15 ans à son père Taichang.

Faible éducation[modifier | modifier le code]

L'empereur Tianqi était illettré. Il ne savait ni lire, ni écrire. Il était ainsi inapte aux affaires d'état, car il ne pouvait pas lire les documents officiels et les décrets.

Un empereur fantoche[modifier | modifier le code]

Il abandonna les affaires de l'État à sa nourrice Madame Ke et à l'eunuque Wei Zhongxian. Illettré, il se consacrait à la menuiserie. Il a d'ailleurs construit une maquette de la cité interdite en bois.

Effondrement de l'économie[modifier | modifier le code]

Les grandes difficultés matérielles du peuple provoquèrent plusieurs soulèvements paysans.

Corruption[modifier | modifier le code]

Les histoires de corruption sous son règne, sont à rapprocher de la mauvaise gestion des recettes fiscales du gouvernement, notamment dû à la présence de personnes indésirables comme Wei Zhongxian dans les affaires d'état.

Succession[modifier | modifier le code]

À sa mort, son jeune frère Chongzhen lui succéda.

Bilan[modifier | modifier le code]

Son règne fut catastrophique à tous les niveaux. Tianqi fut un empereur totalement incompétent qui prépara sa dynastie à sa chute. Sous son règne, ont commencé les soulèvements de paysans et militaires qui devaient emporter la dynastie en 1644.