Ming Chongzhen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chongzhen 崇禎帝
Portrait de Chongzhen
Portrait de Chongzhen
Titre
Empereur de Chine

16 ans, 6 mois et 23 jours
Prédécesseur Ming Tianqi
Successeur Nurhachi (Nouvelle dynastie)
Biographie
Titre complet Empereur de Chine
Dynastie Ming
Nom de naissance 明崇禎
Date de naissance
Lieu de naissance Empire de Chine
Date de décès (à 33 ans)
Lieu de décès Colline de Charbon à Pékin
Nationalité Chinois
Père Ming Taichang
Mère Xiao Chun
Conjoint Empress Zhou
Enfant(s) Princess Changping
Portrait en pied de Ming Chongzhen

Chongzhen (崇禎, pinyin : Chóngzhēn ; à Pékin - ), de son nom personnel Zhu Youjian (朱由檢), fut le seizième et dernier empereur de la dynastie Ming (1627 - 1644). Cinquième fils de l'empereur Taichang, il succéda à 16 ans à son frère aîné Tianqi.

Règne[modifier | modifier le code]

Il s'impliqua dans les affaires de l'État et tenta de redresser la situation catastrophique laissée par ses prédécesseurs. Il fit exécuter l'eunuque Wei Zhongxian et la nourrice Madame Ke, les mauvais génies de Tianqi.

Il rappela les fonctionnaires intègres, tels que Xu Guangqi, et nomma amiral en chef de la marine impériale Zheng Zhilong (le père de Koxinga). Cependant, son caractère suspicieux l'amena à des erreurs telles que l'exécution en 1630 du général Yuan Chonghuan, pourtant victorieux dans la lutte contre les incursions des Mandchous.

Les attaques des Mandchous et les soulèvements populaires s'enchaînèrent, ces derniers trouvant un chef en la personne de l'ancien berger Li Zicheng. Celui-ci entra dans Pékin en avril 1644.

Sa fin[modifier | modifier le code]

Le 25 avril 1644, à 5 heures du matin, l'empereur se dirigea avec l'eunuque Wang Zheng En sur la colline du Charbon. Là, il entra dans le pavillon connu comme le Magasin impérial des chapeaux et des ceintures et écrivit la note suivante dans le dos de son manteau ;

Faible et de petite vertu, j'ai offensé le Ciel. Les rebelles se sont emparés de ma capitale grâce à la trahison de mes ministres. Honteux de me présenter devant mes ancêtres, je meurs. J'ôte mon bonnet impérial, mes cheveux épars tombent sur mon visage: que les rebelles démembrent mon corps. Mais qu'ils ne fassent point de mal à mon peuple!

Suite à quoi, il se pendit avec son eunuque.

La fin d'une dynastie[modifier | modifier le code]

Li Zicheng se proclama empereur avant d'être renversé et tué en 1645 par les Mandchous, qui fondèrent la dernière dynastie impériale de Chine, les Qing.

Liens internes[modifier | modifier le code]