Mine de Rio Tinto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mine de Rio Tinto
Corta Atalaya1.jpg
Géographie
Coordonnées 37° 42′ 13″ N 6° 35′ 27″ O / 37.7036521, -6.5907669 ()37° 42′ 13″ Nord 6° 35′ 27″ Ouest / 37.7036521, -6.5907669 ()
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communautés autonomes Andalousie
Provinces d'Espagne Huelva
Commune Minas de Riotinto
Caractéristiques
Ressources Cuivre
Date d’ouverture 1873
Date de fermeture 1994

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Mine de Rio Tinto

La mine de Rio Tinto est une mine à ciel ouvert de cuivre située dans la municipalité de la Minas de Riotinto en Andalousie en Espagne. Elle est la mine historique de l'entreprise Rio Tinto. Elle a fermé le 20 septembre 1994. Elle est depuis partiellement remplie d'eau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis l'antiquité, le site riche en métaux, situé le long de la rivière Río Tinto était exploité pour sa richesse en cuivre, argent, or, et autres minéraux[1].

Il semble qu'environ 3000 ans avant J.-C., les Ibères et Tartessiens avaient déjà commencé à exploiter ce site, suivie par les Phéniciens, les Grecs, Romains, Wisigoths, et Maures.

Après une période d'abandon, ces mines ont été redécouvertes en 1556, puis appropriées par le roi d’Espagne en 1724[1], année de l'abdication de Philippe V d'Espagne en faveur de son fils aîné Louis Ier.

L'activité extractive semble avoir été en Espagne à cette époque assez peu efficace, et l'attention du gouvernement était par ailleurs distraite par des crises politiques et financières[2]. Ceci a conduit le gouvernement à vendre ces mines en 1873 à un consortium conduit par un riche industriel Hugh Matheson (Matheson's Matheson and Company), avec la Deutsche Bank (56 % des parts), la société de Matheson (24 % des parts), et de la compagnie de chemins de fer Clark, Punchard and Company (20 % des parts). Le prix de vente a été de seulement 3.680.000 Livre sterling (soit 92,8 millions pesetas espagnoles). Il a été démontré par la suite que ce montant était très inférieur à la valeur réelle de la mine[3]. L'offre comportait une clause précisant que le gouvernement espagnol renonçait définitivement à tout droit de réclamer des redevances sur la production de la mine. Peu après l'achat de la mine, le consortium a créé une société industrielle nommée Rio Tinto (inscrite au registre espagnol des sociétés le 29 mars 1873[2].

De 1877 à 1891, la mine de Rio Tinto a été le premier producteur mondial de cuivre[4].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bordenstein Sarah, Rio Tinto, Spain), Science Education Resource Center ; Carleton College, Consulté 2009/03/03
  2. a et b Harvey, Charles E. ; The Rio Tinto Company: An Economic History of a leading international mining concern(La Société Rio Tinto: une histoire économique d'une entreprise minière de premier plan international), 1873-1954 ; Alison éditeurs Hodge; 1981 ; pages = 10-11, 23, 52, 89, 202, 207-215, 314-324 ; ISBN 0906720036, 9780906720035]
  3. Huelva Province – Rio Tinto, Andalucia.com, Consulté 2009/03/03
  4. Stevens, Horace Jared The Copper Handbook (Guide du cuivre), Ed : Horace J. Stevens, 1908, vol 8, Pages 1547