Minamoto no Yoshimitsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Minamoto no Yoshimitsu est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Minamoto, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Minamoto no Yoshimitsu (源 義光?) (1045), fils de Minamoto no Yoriyoshi, est un samouraï du clan Minamoto durant l'époque de Heian du Japon. Son frère est le fameux Minamoto no Yoshiie. Minamoto no Yoshimitsu est considéré comme étant le fondateur du Daitōryū aikijūjutsu, un des arts martiaux japonais[1]. Yoshimitsu est aussi connu sous le nom Shinra Saburō (新羅 三郎?), Saburo du fait qu'il était le troisième fils de la famille, et Shinra car son Genpuku avait eut lieu dans un temple nommé Shinra-ji.

Selon l'histoire propre au daitō-ryū, Yoshimitsu dissecte les corps des hommes tués au combat et les étudie afin d'apprendre quels sont les points de frappe vitaux (atemi) et les techniques de clef articulaire. Le daito-ryu tire son nom de celui d'un manoir où Yoshimitsu a vécu enfant, appelé « Daitō » dans la province d'Ōmi (actuelle préfecture de Shiga)[2].

En récompense des services militaires rendus durant la guerre de Gosannen (1083–1087), Yoshimitsu est nommé seigneur de la province de Kai (actuelle préfecture de Yamanashi) où il s'installe. Nobuyoshi, l'arrière petit-fils de Yoshimitsu, prend le surnom « Takeda » et les techniques qu'a découvertes Yoshimitsu se transmettent secrètement de génération en génération au sein du clan Takeda jusqu'à la fin du XIXe siècle, quand Takeda Sōkaku commence à les enseigner à l'extérieur de son clan[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Unlocking the secrets of aiki jujutsu" H.E Davey ISBN1570281211
  2. "Koryu Bujutsu: Classical Warrior Traditions of Japan" Diane Skoss. Koryu Books, 1997. ISBN 1-890-53604-0 En 1871
  3. "Samurai Aikijutsu" Toshishiro Obata, Dragon Books ISBN 9780946062225 - ISBN 0946062226