Min Hyeon Sik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Min, précède le nom personnel.
Min Hyeon Sik
Présentation
Naissance 21 octobre 1946 (68 ans)
Gyeongsang du Sud, Corée du Sud
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Activité(s) Architecte, enseignant
Œuvre
Réalisations Université nationale d'héritage culturel de Corée
Qingdao Complex of Sindoricoh Company
Daejeon University Comprehensive Campus Plan

Min Hyeon Sik, né le 21 octobre 1946 dans le Gyeongsang du Sud en Corée du Sud, est un architecte sud-coréen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Min Hyeon Sik est né en 1946. Après avoir travaillé et étudié avec les architectes Kim Swoo Geun de Space Group et Yoon Seung Joong de Wondoshi Architect Group (duquel il deviendra associé à partir de 1980), il étudia l’architecture à l’Achitecural Association de Londres entre 1989 et 1990. En 1992 il ouvre sa propre agence d’architecture « H.Min Architect and Associates ». En 1997 il fut l’un des membres fondateurs du département Architecture de l’université nationale des arts de Corée (Korea National University of Arts) dans laquelle il enseigne jusqu’à aujourd’hui[1].

Il fut reconnu par le grand public par son travail “Housing with Deep Space”"[2], en 1992 dans le cadre de l’exposition commune du groupe de jeunes architectes coréens 4.3 : « Echos of en Era ». Depuis cette époque il n’a cessé de proposer de nouveaux projet,  chacun portant une proposition conceptuelle, tells que « l’esthétique phénoménale », « Madang : l’espace spécifique indéterminé » , « Le paysage architectural », ou encore « Structurer le vide » et « l’éthique au-delà de l’esthétique »[3].

Prolongeant sa réflexion dans le champ de l’urbanisme, Min participa à plusieurs projets urbains, « Paju Landscape Script » pour la planification de la ville de Paju Book City au nord de Séoul[4],[5], et la phase esquisse du complexe culturel de la ville de Gwangju en Corée du Sud « Gwangju , the Capital City of Asian Culture »[6]. Son travail et ses idées ont toujours été l’objet de débats et controverses et marquèrent un tournant majeur dans la réflexion urbaine et architecturale en Corée.

“Structurer le vide”[7], thème récurrent de son œuvre, tente de synthétiser l’architecture traditionnelle coréenne. Les propositions architecturales de Min Hyun Sik sont continuellement traversées par ce thème : une architecture de la vie quotidienne, profondément reliée au site dans laquelle elle s’inscrit. Cette idée a pour but de dépasser la conception classique de l’architecture comme simple objet. Conceptualisant les qualités géographiques du site, il crée un paysage architectural spécifique. Comme une alternative à l’architecture symbolique en vogue dans les années 1990 en Corée, son travail tente d’aborder l’architecture sous plusieurs dimensions simultanément et de considérer le bâtiment au-delà de son caractère objectif. Son œuvre ne concerne pas uniquement la recherche d’une identité pour l’architecture contemporaine coréenne mais développe aussi ces idées dans une perspective spéculatrice, ayant pour but de poser la base d’une théorie pour l’architecture de demain[8].

Présentées à travers des publications, des bâtiments, des expositions internationales (Biennale de Venise[9] 1996, 2000, 2002, Paju Book City à Aedes West, Berlin en 2005[10],[11]), mais aussi son enseignement en Corée ou à l’étranger (professeur invité à l’Université de Pennsylvanie en 2003[12],) ses idées montrent la possibilité d’attendre l’universel dans le champ architectural.

Carrière[13],[14],[15][modifier | modifier le code]

  • 2006 Membre Honoraire de l’AIA (American Institute of Architects) (Hon. FAIA)[16]
  • 2002 ~ 2004 Doyen de la faculté des arts visuels de l'Université nationale des arts de Corée,
  • 1997 ~ Professeur dans le département d'architecture de l'Université nationale des arts de Corée,
  • 1997 ~ Conseiller de KIOHUN
  • 1996 ~ 1997 Président de KIOHUN (Anciennement Architectural Research)
  • 1992 ~ 1996 Président de Architectural Research
  • 1980 ~ 1992 Agence d'architecture et d'urbanisme ‘ONE’
  • 1974 ~ 1975 Architectural Group ‘JANG’
  • 1972 ~ 1974 SPACE Group

Principales réalisations[17][modifier | modifier le code]

Usine de Asan, Entreprise Sindohrico
  • Bureaux[24]
    • 2005 Siège et Galerie d’exposition de la société R-
    • 2004 Hayyim Building, un complexe de bureaux
    • 2000 Succursale Sanggye de Juno Hair
  • Logements
    • 2008 WALDHAUS JISAN
    • 2000 Housing with Deep Space
    • 1999 Plan d’une unité et design de Samsung Tower Palace
    • 1995 Résidence de Bongchun
  • Projets religieux[25]
    • 2005 Église presbytérienne de Dongsoong
    • 1997 Église presbytérienne Sungyak
  • Hopitaux
  • Paju Book City[4],[5]
    • 2005 Bupmoonsa Editeurs
    • 2004 KD Media Paju Book City
    • 2004 Language and Creation Editeurs
    • 2004 BOOKXEN, Complexe de publication et de distribution
    • 2004 Paju Landscape Script of Paju Book City
    • 2004 Centre d’information de Paju Book City

Références[modifier | modifier le code]

  1. 건축에게 시대를 묻다. 돌베개 (2006).(Korean) ISBN 9788971992487
  2. THE DONG-A ILBO, January 17, 1995. 41pg (www.donga.com)
  3. Structuring Emptiness : Book Review- October 2011. KOREANARCHITECTURE.COM
  4. a et b PAJU BOOK CITY: aru homepage
  5. a et b www.pajubookcity.org
  6. Hub city of Asian culture, Gwangju
  7. 비움의 구축 Structuring Emptiness. 동녘 (2005).(Korean) ISBN 9788972974789
  8. UHSoA Currents 2008: Structuring Emptiness - April 2008.
  9. La Biennale de Venezia Korean Pavilion official page - 2002. www.korean-pavilion.or.kr
  10. Baunetz, Sep 20 2005
  11. Aedes, Sep 2005
  12. Almanac, Vol. 50, No. 7, October 7, 2003
  13. Homepage of Korea National University of Arts(Eng)
  14. Homepage of Korea National University of Arts(Kor)
  15. NAVER personal information page
  16. Fellow of the American Institute of Architects
  17. Official broucher of KIOHUN
  18. 'SINDOH Architecture Story' from Sindoricoh Blog
  19. VM Space. The 2nd Phase of Sindohrico Company's Qingdao Comp.
  20. KIA. Project Information. Sindohrico Headquraters, Asan
  21. KIA. Project Information. Dormitory of Sindohrico
  22. VM space. Daejeon University's Munmugwan and WestGate Square
  23. KIA. Project Information. Korea Traditional Music National School
  24. VM Space. The Royal TOTO Company Building
  25. KIA. Project Information. Sungyak Presbyterian Curch

Liens externes[modifier | modifier le code]