Mimulus guttatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mimulus guttatus est une espèce de plante sauvage des bordures de cours d'eau et des zones humides nord-américaine à fleur jaune, plus ou moins tachetées de rouge ou brun.
Elle fait partie de la famille des Scrophulariaceae selon la classification classique, ou de celle des Phrymaceae selon la classification phylogénétique.

Cette plante appelée Common Large Monkey-flower en Amérique du Nord est longtemps restée très rare en Europe où elle a été introduite
Mimulus guttatus s'étend discrètement en Europe et en France. Cet exemplaire a été photographié à Lille (Nord de la France) sur une terrasse couverte d'un pavage autobloquant, à côté des voies ferrées de la gare de Lille-Flandre, dans un contexte habituellement déshydratant, mais en juillet 2007 (été exceptionnellement pluvieux dans cette région). Elle n'a produit que quelques fleurs, durant 3 jours.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante annuelle à courte durée de vie et floraison assez brève, au port semi-érigé. Elle atteint 80 centimètres de haut dans les lieux humides et ensoleillés, mais elle peut fleurir à quelques centimètres du sol quand l'effet-miroir de l'eau, ou l'eau elle-même manque.

Introduite en Europe au XIXe siècle ou au début du XXe siècle, elle s'y est localement acclimatée, sur le bord de rivières, canaux… Ses populations réduites ne permettent cependant pas de la classer comme invasive.

Usages[modifier | modifier le code]

Elle a eu dès le XIXe siècle un usage décoratif dans les jardins nord-américains avant d'être exportée vers l'Europe.
Elle semble avoir eu des usages médicinaux pour les Amérindiens.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Mimulus langsdorfii Donn ex Greene
  • Mimulus grandiflorus Howell
  • Mimulus equinus Greene

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fishman L, Kelly AJ, Morgan E, Willis JH. 2001. A genetic map in the Mimulus guttatus species complex reveals transmission ratio distortion due to heterospecific interactions. Genetics 159: 1701–1716

Références[modifier | modifier le code]

Références taxonomique[modifier | modifier le code]