Milton Acorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Milton James Rhode Acorn (30 mars 1923 à Charlottetown - 20 août 1986 à Charlottetown) est un poète populiste et pamphlétaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Acorn a une réputation d'« enfant terrible »[1] de la poésie canadienne-anglaise. Il est marié à Gwendolyn MacEwen (en).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • In Love and Anger (1956)
  • Against a League of Liars (1960)
  • The Brain's the Target (1960)
  • Jawbreakers (1963)
  • I've Tasted My Blood (1969)
  • I Shout Love and On Shaving Off His Beard (1971)
  • More Poems for People (1972)
  • The Island Means Minago (1975)
  • The Road to Charlottetown (avec Cedric Smith, 1977)
  • Jackpine Sonnets (1977)
  • Captain Neal MacDougal & the Naked Goddess (1982)
  • Dig Up My Heart: Selected Poems, 1952-1983 (1983)
  • Whiskey Jack (1986) (ISBN 0-919957-21-8)
  • A Stand of Jackpine (with James Deahl, 1987)
  • The Uncollected Acorn (1987)
  • I Shout Love and Other Poems (1987)
  • Hundred Proof Earth (1988)
  • To Hear the Faint Bells (1996)

Dig Up My Heart est considéré comme le recueil le plus complet de son œuvre[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Veyron, Dictionnaire canadien des noms propres, Louiseville (Québec), Larousse,‎ 1989, 764 p. (ISBN 2-920318-06-3), p. 10
  2. Milton Acorn sur l'Encyclopédie canadienne