Miloš Hrazdíra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miloš Hrazdíra
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Hrazdíra
Prénom Miloš
Date de naissance 23 novembre 1945
Date de décès 15 janvier 1990 (à 44 ans)
Pays Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Spécialité routier amateur
Équipe amateur
Tchécoslovaquie
Principales victoires
Champion de Tchécoslovaquie sur route, 1973, 1982
Tour de Slovaquie 1967, 1968, 1973
Tour de Bohême 1969, 1972

Miloš Hrazdíra, né le 23 novembre 1945 à Žďárná, mort le 15 janvier 1990 à Brno, était un coureur cycliste tchécoslovaque, dont la carrière cycliste s'étend sur plus de 15 ans au meilleur niveau du cyclisme amateur. Son nom se retrouve tant sur le podium du Tour de l'Avenir, que sur celui de la Course de la Paix, les deux grandes épreuves du cyclisme amateurs avant 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

La première sélection de Miloš Hrazdíra dans une grande compétition cycliste internationale, avec le maillot de La République de Tchécoslovaquie intervient en 1966, pour l'épreuve des 100 km contre-la-montre en équipe. Sur le circuit de Braunweiler, en Allemagne de l'Ouest, l'équipe Tchécoslovaque terminait à la 8e place[1]. L'année suivante il est au départ du Tour de l'Avenir. Au terme des 1 560 km de course, il occupe la 6e place du classement général final, démontrant l'aptitude des cyclistes tchécoslovaques à "passer" la montagne. Lui-même est un athlète longiligne, 1 m 79 pour 72 kg, plus à l'aise en terrains de bosses et cols, qu'en routier sprinter. En 1968, ce sont les routes de la Course de la Paix qu'il parcourt.

Sélectionné 5 fois dans l'équipe de Tchécoslovaquie pour le Tour de l'Avenir [2], il dispute un nombre égal de Course de la Paix[3]. Compétiteur entre l'Est et l'Ouest, Miloš Hrazdíra est d'une longévité rare au haut niveau. Ainsi son ultime sélection pour la Course des trois capitales, intervient-elle en 1981, treize années après la première.

Vainqueur en son pays du Tour de Slovaquie en 1967, il détient le record de 3 victoires (1968 et 1973 s'ajoutant au premier succès, dans cette course difficile en raison du relief de la Slovaquie.

Miloš Hrazdíra était le père du coureur tchèque Michal Hrazdíra, né en novembre 1977, sélectionné aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les deux grands Tours des amateurs[modifier | modifier le code]

Tour de l'Avenir[modifier | modifier le code]

  • 1967 : 6e
  • 1971 : 6e
  • 1976 : 2e
  • 1978 : vainqueur de la 9e étape, contre-la-montre
  • 1979 : 26e

Course de la Paix[modifier | modifier le code]

  • 1968 : 19e
  • 1972 : 6e
  • 1974 : 3e
  • 1976 : 10e
  • 1981 : 22e

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde (100 km contre-la-montre en équipes)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Miroir du cyclisme, N° 77, septembre 1966, résultats des championnats du monde.
  2. Guide du Tour de l'Avenir, 2009
  3. le récapitulatif des participations est sur le site www.fred-Moellendorf.de
  4. Annuaire Velo 68 : le 2 juillet 1967, à Brno, Milos Hrazdira remporte ce championnat devant Karel Vavra et Jan Havelka
  5. Palmarès du FDB Ras, site internet presidentcycles.com/ras/winners)
  6. Milos Hrazdira remporte le prix de la montagne du Tour de Slovaquie 1969. cf Velo 70.
  7. La cinquième étape du Tour de l'Avenir 1971 est courue entre Lodève et Orange. Hrazdira triomphe détaché, son second Jaime Huélamo (Espagne), est devancé de plus de 6 minutes.
  8. Annuaire Velo 1972
  9. L'Équipe cyclisme magazine, N° 57, 12 décembre 1972, palmarès de la saison amateurs. Le Tour de Bohême, disputé du 12 au 16 juillet est remporté par Milos Hrazdira, devant son compatriote Jiri Prchal. Hrazdira remporte également le prix de la montagne et la 1re étape de ce Tour de Bohême
  10. Course tchécoslovaque disputée en deux étapes, cf Velo 1973.
  11. Milos Hrazdira remporte la 2e demie-étape de la 9e étape du Tour de l'Avenir 1978, à Thonon-les-Bains, 34,200 km contre-la-montre. À 9 secondes, le 2e est Serguei Soukhoroutchenkov, à 38 secondes pointe le 3e, Tadeusz Mytnik, spécialiste de cet exercice.

Lien externe[modifier | modifier le code]