Miloš Holaň

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miloš Holaň (né le 22 avril 1971 à Bílovec en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de République tchèque) est un ancien joueur professionnel de hockey sur glace.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en jouant dans son pays pour l'équipe du TJ Vítkovice qui évolue alors en 1.liga, plus haute division tchécoslovaque à l'âge de 18 ans. Entre 1990 et 1992, il joue pour le club du HC Dukla Trenčín et est sacré champion lors de la seconde saison.

Il retourne ensuite jouer pour son premier club pour la dernière saison de la 1.liga tchécoslovaque. Vítkovice perd en finale contre le HC Sparta Prague en quatre matchs (3-1) mais malgré tout, Holaň reçoit la Crosse d'Or en tant que meilleur joueur tchécoslovaque de la saison. Il est également élu meilleur défenseur de la saison et meilleur joueur des séries[1].

Au cours de l'été qui va suivre, il participe au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey et est choisi lors de la troisième ronde par les Flyers de Philadelphie (77e joueur choisi). Il décide de rejoindre l'Amérique du Nord mais après huit matchs dans la LNH avec les Flyers, il est affecté aux Bears de Hershey de la Ligue américaine de hockey, équipe affiliée à la franchise des Flyers. En réalité, il commence à avoir du mal à jouer en raison d'un mal grandissant.

En 1994-95, il débute avec les Bears puis rejoint les Mighty Ducks d'Anaheim en retour de Anatoli Semionov[2]. Quelques matchs après le début de la saison 1995-96, il lui est diagnostiqué une leucémie.

Il va alors s'arrêter de jouer entre 1995 et 1998, pour se soigner. En 1998, pour son retour au jeu, il signe avec son premier club professionnel, le HC Vítkovice qui évolue alors en Extraliga tchèque. Il joue sa dernière saison en 1999-2000 en débutant avec HC Oceláři Třinec puis en finissant la saison avec l'EHC Freiburg évoluant en 2.bundesliga la seconde division allemande.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Championnat de Tchécoslovaquie
Ligue nationale de hockey

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1988-1989 TJ Vítkovice 1.liga 7 0 0 0 0
1989-1990 TJ Vítkovice 1.liga 43 6 7 13 7 2 1 3
1990-1991 HC Dukla Trenčín 1.liga 53 6 13 19
1991-1992 HC Dukla Trenčín 1.liga 51 13 22 35 32
1992-1993 TJ Vítkovice 1.liga 53 35 33 68
1993-1994 Flyers de Philadelphie LNH 8 1 1 2 4
1993-1994 Bears de Hershey LAH 27 7 22 29 16
1994-1995 Bears de Hershey LAH 55 22 27 49 75
1994-1995 Mighty Ducks d'Anaheim LNH 25 2 8 10 14
1995-1996 Mighty Ducks d'Anaheim LNH 16 2 2 4 24
1998-1999 HC Vítkovice Extraliga 30 9 13 22 26 4 0 2 2  
1999-2000 HC Oceláři Třinec Extraliga 11 1 5 6 6          
1999-2000 EHC Freiburg 2. Bundesliga 5 1 3 4 16
Totaux en carrière 384 105 156 261 213 11 2 3 5  

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente la Tchécoslovaquie lors du championnat du monde junior en 1990 et 1991. Lors des deux éditions, l'équipe remporte la médaille d'argent. En 1993, il joue pour la Tchécoslovaquie lors du tournoi sénior et remporte une nouvelle médaille de bronze.

En 1994, il est sélectionné pour faire partie de la nouvelle équipe de République tchèque qui participe au championnat du monde, l'équipe finissant à la septième place.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En 2004-05 et 2005-06, il est entraîneur adjoint de Vladimír Vůjtek derrière le banc du club tchèque du HC Vítkovice[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Résumé de la dernière saison de la Tchécoslovaquie sur http://hockeyarchives.info.
  2. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  3. (en) « Miloš Holaň hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  4. (cs) Liste des anciens entraîneurs de HC Vítkovice sur http://hcv.tomasmartinek.com.

Articles connexes[modifier | modifier le code]