Miller's Crossing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miller's Crossing

Titre québécois Un cadavre sous le chapeau
Titre original Miller's Crossing
Réalisation Joel Coen
Ethan Coen (non crédité)
Scénario Joel et Ethan Coen
Acteurs principaux
Sociétés de production Circle Films
20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1990
Durée 115 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Miller's Crossing est un film noir réalisé par Joel Coen, sorti en 1990. C'est le 3e film des frères Coen.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la prohibition aux États-Unis, Tom Reagan (Gabriel Byrne) est le bras droit et meilleur ami de Leo O'Bannion (Albert Finney), parrain de la mafia et maître de la ville.

Le jour où Johnny Caspar (Jon Polito), petit caïd irascible toujours flanqué de son inquiétant bras-droit, le dangereux Eddie le Danois (J.E. Freeman), vient se plaindre des agissements de Bernie Bernbaum (John Turturro), Leo lui interdit de faire justice lui-même sous peine de déclencher une guerre des gangs.

Leo protège en fait Bernie par amour pour sa fiancée Verna (Marcia Gay Harden), qui est la sœur de Bernie et qui le trompe avec Tom. De son côté, Johnny tente à plusieurs reprises de corrompre Tom pour le rallier à sa cause, malgré l'hostilité du Danois.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Durant l'écriture de Miller's Crossing, les frères Coen connaissent une panne d'inspiration, qu'ils mettent à profit pour écrire en moins de 3 semaines le script de leur film suivant, Barton Fink[2].

Casting[modifier | modifier le code]

À l'origine, le personnage de Leo devait être tenu par Trey Wilson, qui avait joué Nathan Arizona Sr. dans le film précédent des frères Coen, Arizona Junior. Mais Wilson mourut peu de temps avant le tournage et fut remplacé au pied levé par Albert Finney. De même, le rôle d'Eddie avait été initialement écrit pour Peter Stormare, ce qui aurait donné Eddie le Suédois, en raison de la nationalité de l'acteur. Mais ce dernier étant pris pour un autre tournage, c'est J.E. Freeman qui hérita du rôle et le personnage devint ainsi Eddie le Danois[2].

La femme de Joel Coen, Frances McDormand, apparaissait dans leur deux précédents films et réalise ici un caméo, tout comme le réalisateur Sam Raimi[2].

Tournage[modifier | modifier le code]

L'histoire de Miller's Crossing se déroule en 1929 dans une ville américaine qui n'est pas nommée. Le tournage a donc eu lieu à La Nouvelle-Orléans en Louisiane[3] afin de tirer parti de l'architecture ancienne de la ville et de ses lignes de tramway.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Original Motion Picture Soundtrack: Miller's Crossing

Bande originale de Carter Burwell
Sortie 17 octobre 1990
Durée 28:03
Genre musique de film, jazz
Format CD
Compositeur Carter Burwell
Producteur Carter Burwell
Label Varèse Sarabande
Critique

Bandes originales par les frères Coen

La musique du film est composée par Carter Burwell, qui signe sa 3e collaboration avec les frères Coen. L'album inclut également des standards de jazz, comme "King Porter Stomp" de Jelly Roll Morton.

Liste des titres
  1. "Opening Titles" – 1:53
  2. "Caspar Laid Out" – 1:57
  3. "A Man and His Hat" – 0:56
  4. "King Porter Stomp" (interprété par Jelly Roll Morton) – 2:09
  5. "The Long Way Around" – 1:39
  6. "Miller's Crossing" – 2:35
  7. "After Miller's Crossing" – 0:42
  8. "Runnin' Wild" (performed by Joe Grey) – 3:06
  9. "All a You Whores" – 0:24
  10. "Nightmare in the Trophy Room" – 1:37
  11. "He Didn't Like His Friends" – 0:24
  12. "Danny Boy" (interprété par Frank Patterson) – 4:05
  13. "What Heart?" – 0:49
  14. "End Titles" – 4:44
  15. "Goodnight Sweetheart" (interprété par Frank Patterson) – 0:54

Réception[modifier | modifier le code]

Le film a été un échec commercial, rapportant seulement 5 080 409 $ au box-office américain[5]. En France, il a réalisé 141 518 entrées[6].

Il a cependant obtenu de très bonnes critiques, recueillant 90 % de critiques positives, avec une note moyenne de 8/10 et sur la base de 51 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes[7]. Il obtient un score de 66/100, sur la base de 18 critiques, sur Metacritic[8].

En 2005, le Time Magazine a considéré Miller's Crossing comme l'un des 100 meilleurs films depuis la création du journal[9]. En 2008, le magazine Empire l'a classé à la 117e place dans sa liste des 500 meilleurs films de tous les temps[10]. Les Cahiers du cinéma le classe au 2e rang de leur liste des meilleurs films de 1991[11].

Clins d'œils[modifier | modifier le code]

Le film est rempli de clins d'œil. Quand Tom entre dans la pièce de Johnson, on peut apercevoir l'affiche d'un combat de boxe entre Johnson et Lars Thorvald. Lars Thorvald n'est autre que le personnage interprété par Raymond Burr dans Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock.

On trouve également d'autres allusions à de nombreux autres films de gangsters et de films noirs. Les plans d'ouverture sont par exemple une référence à ceux du Parrain. De nombreuses situations, personnages et dialogues sont dérivés du travail de Dashiell Hammett, notamment de son roman La Clé de verre et de son adaptation cinématographique de 1942. La Moisson rouge, un roman du même auteur qui raconte la guerre intestine d'un gang dans une ville américaine corrompue initialisée par les machinations secrètes du personnage principal est une autre source d'inspiration importante[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ethan Coen ne sera crédité comme réalisateur qu'à partir de Ladykillers en 2004. Il est cependant coréalisateur de tous les films des frères Coen.
  2. a, b, c et d « Secrets de tournage », sur AlloCiné.fr (consulté le 21 novembre 2013)
  3. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  4. (en) Original Motion Picture Soundtrack: Miller's Crossing - Allmusic.com.
  5. (en) « Miller's Crossing », Box Office Mojo
  6. « Miller's Crossing », sur JP's Box-Office (consulté le 10 août 2012)
  7. (en) « Miller's Crossing », Rotten Tomatoes
  8. (en) « Miller's Crossing », Metacritic
  9. http://www.listsofbests.com/list/116-all-time-100-best-films
  10. (en) « The 500 Greatest Movies of All Time », Empire (consulté le 26 mars 2011)
  11. « Classements Cahiers du cinéma », sur alumnus.caltech.edu (consulté le 17 janvier 2012)
  12. (es) « 38 edition. 1990 Awards », Festival de Saint-Sébastien (consulté le 17 février 2011)
  13. Récompenses et nominations - Internet Movie Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]