Mildenhall (Wiltshire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mildenhall
L'église paroissiale de Mildenhall
L'église paroissiale de Mildenhall
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Wiltshire
District Devizes (circonscription britannique)
Statut paroisse civile
Code postal SN8
Indicatif 01672
Démographie
Population 457 hab. (2001[1])
Géographie
Coordonnées 51° 25′ 26″ N 1° 41′ 56″ O / 51.424, -1.69951° 25′ 26″ Nord 1° 41′ 56″ Ouest / 51.424, -1.699  
Altitude 128 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Wiltshire

Voir sur la carte administrative du Wiltshire
City locator 14.svg
Mildenhall

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

Voir sur la carte administrative d'Angleterre
City locator 14.svg
Mildenhall

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Mildenhall

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Mildenhall
Liens
Site web Mildenhall, Wiltshire - Community Site

Mildenhall (ˈmaɪnəl[2]) est un village de la haute vallée de la Kennet voisin par l'est de Marlborough, dans le Wiltshire. La paroisse regroupe trois communes - le village de Mildenhall, et les hameaux de Poulton et de Stitchcombe[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de ce village vient du vieil anglais, bien que le site ait été habité depuis la Conquête romaine, alors que l'oppidum de Cunetio contrôlait un carrefour important[4]. Les vestiges de cette forteresse ne sont plus visibles du sol, mais apparaissent distinctement sur les photographies aériennes. On y a découvert en 1978 un tas de monnaies romaines, le « trésor de Cunetio. » Le nom de la Kennet, qui arrose Mildenhall, proviendrait de ce nom romain, qu'on retrouve sur les armoiries du village.

La colonie britto-romaine de Cunetio, abandonnée vers 450, fut réoccupée au cours de la période anglo-saxonne : un diplôme promulgué entre 803 and 805 par le Roi de Wessex le mentionne comme Mildanhald[5] : dans la langue de l'époque, hald désigne un terrain, qui est donc propriété d'un certain Milde ou Milda[6]. Le nom de ce village réapparaît dans le Domesday Book (1086) sous la forme Mildenhalle ; depuis, le nom a connu de nombreuses variantes dans l'orthographe et la prononciation.

Édifices[modifier | modifier le code]

L'interieur de l'église Saint-Jean Baptiste.

L'église Saint Jean le Baptiste est antérieure à la conquête normande: certaines parties de la tour sont indubitablement d'époque saxonne. Cependant, l'essentiel de l'édifice actuel ne remonte qu'au XIIIe siècle. En 1816, la décoration intérieure a été refaite par les villageois. Les stalles de buis, les cathèdres jumelées et le lutrin sont d'une facture remarquable.

John Betjeman décrit Saint-Jean Baptiste comme une église d’un roman de Jane Austen[7]. Simon Jenkins l’a recensée parmi les England's Thousand Best Churches[8]. Aujourd’hui, la paroisse Saint-Jean Baptiste est membre de la congrégation de Marlborough[9].

Le village possède un pub, le Horseshoe Inn. Jusqu'à une date récente, il y avait encore un bureau de poste et une épicerie. La mairie a été construite en 1988. Mildenhall organise une fête à la mi-septembre, et célèbre aussi le Guy Fawkes day.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Mildenhall CP (Parish) », sur Office for National Statistics (consulté le 25 janvier 2011)
  2. D’après Gertrude M. Miller, BBC Pronouncing Dictionary of British Names, Oxford University Press, coll. « Cambridge Library Collection »,‎ 1971, 3 tomes, 194 p. (ISBN 0194311252).
  3. « Wiltshire Community History: Mildenhall » (consulté le 28 mai 2014)
  4. « Cvnetio Romano-British Town Mildenhall, Wiltshire », sur www.Roman-Britain.org,‎ 28 September 2010 (consulté le 27 mai 2014)
  5. D’après Walter de Gray Birch, Cartularium Saxonicum: A Collection of Charters Relating to Anglo-Saxon History, Cambridge University Press, coll. « Cambridge Library Collection »,‎ 1883-1893 (réimpr. 2012), 3 tomes, 654 p. (ISBN 1108045073).
  6. D’après A.D. Mills et A. Room, A Dictionary of British Place-Names, Oxford, Oxford University Press,‎ 2003 (ISBN 0-19-852758-6), p. 328.
  7. John Betjeman, First and Last Loves, Murray,‎ 1952 (réimpr. 2009 chez Faber & Faber), 256 p. (ISBN 0571245692), p. 183
  8. Simon Jenkins, England's Thousand Best Churches, Allen Lane,‎ 1999 (ISBN 0-7139-9281-6), p. 734
  9. Père Andrew Studdert-Kennedy, « St. John The Baptist Church, Mildenhall (Minal), Wiltshire », sur Marlborough Anglican Churches,‎ 20 Octobre 2009 (consulté le 31 janvier 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mildenhall, Wiltshire » (voir la liste des auteurs)
  • D.A. (ed.) Crowley, A.P. Baggs et al., A History of the County of Wiltshire, vol. 12 : Ramsbury and Selkey hundreds; the Borough of Marlborough, Oxford, Victoria County History, coll. « Victoria County History »,‎ 1983, 295 p. (ISBN 0197227597), p. 125–138
  • Nikolaus Pevsner et Bridget Cherry, Wiltshire, Harmondsworth, Penguin Books, coll. « Pevsner Architectural Guides/Buildings of England »,‎ 1963 (réimpr. 1975) (ISBN 0 14 071026 4), p. 348–352

Liens externes[modifier | modifier le code]

Modèle:Autres projets:Commons category