Milburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Milburn

Pays d'origine Sheffield, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock indépendant
Années actives Depuis 2001
Labels Free Construction
Mercury Records
Site officiel http://www.milburnmusic.com
Composition du groupe
Membres Joe Carnall- chant, basse
Louis Carnall- chant/guitare
Tom Rowley- guitare
Joe Green- batterie

Milburn est un groupe indépendant venu tout droit de Sheffield, Angleterre, et composé de Joe Carnall, Louis Carnall, Tom Rowley et Joe Green.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Milburn commença par se produire pour des amis, s'entraînant dans la maison de la grand-mère de leur batteur, Joe Green. Le nom du groupe est issu d'un pari avec un de leurs amis, dont le surnom était "Milburn".

Montée en puissance[modifier | modifier le code]

En 2002, ils remplissent deux fois The Boardwalk (voir l'article anglophone) et jouèrent au Cavern Club à Liverpool, The Garage (voir l'article anglophone) à Londres et au Leadmill (voir l'article anglophone) à Sheffield, tout en soutenant le groupe de Tony Wright, Laika Dog (idem), et les Cosmic Rough Riders (idem).

La notoriété du groupe grandit par de nombreux concerts entre amis ainsi qu'avec les Arctic Monkeys, étant en première partie de ceux-ci au moment où leur single "I Bet You Look Good on the Dancefloor" devint leader du classement britannique (voir UK Singles Chart). NME s'intéressa également à eux en les intégrant dans le mouvement en:New Yorkshire.

Après la sortie des deux singles "Lipstick Lickin" et "Showroom", sur leur propre label Free Construction, Milburn signa avec Mercury Records en 2006. Leur premier single pour ce label, "Send In the Boys", atteignit la 22e place au classement UK Singles Chart en avril 2006, et leur premier album, Well Well Well, sorti le 9 octobre 2006 chez Mercury Records, atteignit lui la 32e place dans ce même classement.

Second album[modifier | modifier le code]

Le second album These Are The Facts sortit le 24 septembre 2007 alors que le premier single "What Will You Do (When the Money Goes)?" est dans les bacs depuis le 17 septembre 2007. These Are The Facts a été piraté et était disponible sur un site de téléchargement privé avant sa sortie.

Milburn fit la promotion de son nouvel album via une tournée britannique étalée du 13 septembre au 28 septembre 2007. Le concert final se déroula dans la salle The Leadmill à Sheffield la dernière nuit de la tournée. Toutes les places furent achetées en 3 jours.

Ce concert fait l'objet de toutes les rumeurs dont une serait que Matt Helders, le batteur des Arctic Monkeys (qui les avait déjà rejoint sur scène lors d'un précédent concert dans cette même salle, se référer à l'article anglophone suivant) serait en train de se préparer pour réitérer cette prestation. Depuis que ce concert se joue à guichet fermé, le groupe en a annoncé un autre à l'Octagon, en novembre.

Le 28 mars 2008, Milburn annonce sur son site officiel que le groupe se sépare. Précisant qu'ils sont toujours en bons termes, mais veulent simplement explorer de nouveaux horizons différemment. Le groupe jouera son dernier concert le 24 mai à la Carling Academy à Sheffield.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Joe Carnall (chant/basse)
  • Louis Carnall (chant/guitare)
  • Tom Rowley (guitare)
  • Joe Green (batterie)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Well Well Well (6 octobre 2006), Mercury Records
  • These Are The Facts (24 septembre 2007), Mercury Records

EP[modifier | modifier le code]

  • On Top Of the World (2002)
  • Along Comes Mary (Milburn)|Along Comes Mary (2003)
  • Milburn (EP) (9 mai 2005) (réédité le 17 octobre 2005), Free Construction
  • Send In the Boys (EP) (26 juillet 2006) (Japon uniquement), Mercury Records

Singles[modifier | modifier le code]

  • Send In the Boys (27 mars 2006), Mercury Records
  • Cheshire Cat Smile (26 juin, 2006), Mercury Records
  • What You Could've Won (23 octobre 2006), Mercury Records
  • What Will You Do (When the Money Goes)? (17 septembre 2007), Mercury Records

Liens externes[modifier | modifier le code]

Interviews anglophones :