MikroTik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MikroTik

Description de l'image  Mikrotik_logo.svg.
Slogan Routing the world
Siège social Riga, Lettonie
Activité Informatique
Produits Routeurs, Pare-feu
Effectif 70 employés (2007)
Site web www.mikrotik.com
Un Système embarqué RouterBoard 112 avec des connecteurs U.FL-RSMA et R52 mini PCI Wi-Fi utilisé couramment par les fournisseurs de services internet sans fil de la République Tchèque.
RouterBoard 133 avec trois fentes miniPCI (la troisième étant situé de l'autre côté du circuit imprimé).

Mikrotīkls Ltd., connu sous l’appellation internationale MikroTik, est un fabricant de matériel de réseau informatique basé en Lettonie. Il vend des composantes de réseau sans fil et des routeurs. La compagnie fut fondée en 1995, se concentrant à la vente de produits de réseautique sans fil sur les marchés émergents. En 2007, elle comptait plus de 70 employés.

Produits[modifier | modifier le code]

RouterOS[modifier | modifier le code]

Le produit vedette de MikroTik est le routeur MikroTik RouterOS, dont le système d'exploitation est bâti sur le kernel Linux. Ce système permet de transformer un ordinateur personnel en routeur, incluant des fonctionnalités telles qu'un Pare-Feu, un serveur et un client VPN, contrôler le trafic en fonction d'une qualité de service (QOS), un accès réseau sans fil. Le système peut également être utilisé afin de créer un portail captif. Ce système d'exploitation possède une licence multi-niveaux, chaque niveau offrant davantage de fonctionnalités. Les frais de licence seront définis sur le niveau sélectionné. Une interface graphique, nommé Winbox, est également disponible afin de configurer le système. Enfin, une API permet de personnaliser le système et le surveiller.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

RouterOS permet plusieurs utilisations, de petite à grande envergure, comme par exemple OSPF, BGP, VPLS/MPLS. Il s'agit d'un système versatile, bien supporté par Mikrotik, que ce soit par le forum de discussion et le Wiki.

Le logiciel supporte virtuellement tous les interfaces réseau que supporte le noyau Linux version 2.6.16, excepté les cartes réseau sans fil, où seules les composantes Atheros et Prism sont supportées. Mikrotik travaille également au support IPv6 et MPLS[1].

RouterBOARD[modifier | modifier le code]

MikroTik offre une gamme de matériel réseau connu sous le nom MikroTik RouterBOARD. Ce matériel est conçu pour les petits et moyens fournisseurs de services internet, particulièrement l'accès sans fil à bande large dans des régions éloignées.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Au Mali, un projet d'installation d'un accès internet abordable a opté pour les routeurs MikroTik et son système d'exploitation RouterOS dû à son coût, sa flexibilité et le fait que le Mali bénéficiait déjà d'une bonne base d'utilisateurs de ces systèmes[2]. Les routeurs MikroTik ont aussi été choisis pour un projet WLAN au Burkina Faso[3], et le protocole propriétaire Nstreme de Mikrotik a présenté de meilleurs performances que la normes IEEE 802.11 dans les conditions dudit projet[4].

Au Cameroun, les équipements Mikrotik sont utilisés depuis 2000 par plusieurs entreprises et opérateurs de télécoms. Il existe plusieurs réseaux 100% Mikrotik (Routeur, Firewall, Concentrateur, Wireless, WIFI, Billing...). Les pionniers en la matière sont: EPICENTRE GROUP, CAMEROUN-SANSFIL, INFOGENIE TECHNOLOGIE. Voir le site Mikrotik camerounais www.mikrotik.cm .

En 2008, la municipalité de Piripiri, dans l'état du Piauí au Brésil a décidé d'utiliser exclusivement les routeurs MikroTik afin de bâtir l'infrastructure réseautique pour offrir l'accès internet gratuit à ses citoyens[5]. Les routeurs MikroTik sont également populaires en République Tchèque[6].

Au sein du programme OLPC, l'Uruguay a déployé un réseau sans fil dans l'ensemble des écoles de l'État. Il s'agit probablement du plus large déploiement de produits Mikrotik dans un pays. Environ 200 000 élèves ont reçu un petit ordinateur portable qui se connecte aux points d'accès Mikrotik du réseau sans fil.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://wiki.mikrotik.com/wiki/MPLS
  2. (en) Rob Flickenger, et al., Wireless Networking in the Developing World: A practical guide to planning and building low-cost telecommunications infrastructure, http://wndw.net wndw.net,‎ décembre 2007, 2e éd., PDF (OCLC 227819886, lire en ligne), p. 321
  3. (en) Federico Langobardi, BoulSat Project: Radio network implementation by low cost technology, Master's Thesis, Politecnico di Torino,‎ 2007, PDF (lire en ligne), p. 78
  4. (en) « Radio Network Implementation by Low Cost Technology: a Case of Study » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Ingegneria Senza Frontiere, University of Pisa, 8 August 2007. Consulté le 19 November 2008
  5. (pt) Paiva Filho, « Secretário fala da implantação da internet grátis », meionorte.com, Jornal Meio Norte,‎ 16 October 2008 (lire en ligne) :

    « Diga-se de passagem, o que há de mais moderno em equipamentos para este seguimento, onde utilizaremos os rádios da Mikrotik. »

  6. (cs) Adam Štrauch, « Mikrotik: seznámení s Wi-Fi krabičkou », Root.cz,‎ 7 November 2008 (consulté le 19 November 2008) : « Mikrotiky jsou velmi populární u poskytovatelů bezdrátového připojení a ohlasy od uživatelů jsou většinu kladné. »

Liens externes[modifier | modifier le code]