Miklós Laczkovich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miklós Laczkovich

alt=Description de l'image 10 éves a Wikipédia konferencia 026.jpg.
Naissance 21 février 1948
Budapest (Hongrie)
Nationalité Hongroise
Champs Mathématiques
Distinctions Prix Ostrowski
Prix Széchenyi

Miklós Laczkovich (né à Budapest le 21 février 1948) est un mathématicien hongrois principalement connu pour ses travaux sur l'analyse réelle et théorie de la mesure géométrique. Son résultat le plus célèbre est la solution de la quadrature du cercle de Tarski, en 1989.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laczkovich a obtenu son diplôme de mathématiques en 1971 à l'Université Loránd Eötvös, où il a enseigné depuis. Il dirige actuellement le département de l'analyse. Il est également professeur à l'University College de Londres. Il est correspondant (1993) puis devient membre (1998) de l'Académie hongroise des Sciences. Il a occupé plusieurs postes de professeur invité dans le Royaume-Uni, le Canada, l'Italie et les États-Unis.

Également un auteur prolifique, il a publié plus de 100 articles et deux livres, dont l'un, la Conjecture and Proof, a été un succès international. Un de ses résultats est la solution du problème de Kemperman : si f est une fonction réelle qui satisfait 2 f (x) ≤ f (x + h) + f (x +2 h) pour tout h> 0, alors f est monotone croissante.

Le professeur Laczkovich apprécie et pratique la musique classique. Il a été actif dans diverses chorales dans les dernières décennies.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]