Mikkel Kessler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikkel Kessler
Image illustrative de l'article Mikkel Kessler
Fiche d’identité
Nom complet Mikkel Kessler
Surnom Viking Warrior
Nationalité Drapeau du Danemark Danemark
Date de naissance 1er mars 1979
Lieu de naissance Copenhague, Danemark
Taille 1,85 m (6 1)
Catégorie Poids super-moyens et mi-lourds
Palmarès
  Professionnel
Combats 49
Victoires 46
Victoires par KO 35
Défaites 3
Titres professionnels Champion du monde poids super-moyens WBA (2004-2007, 2008-2009) et WBC (2006-2007, 2010)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Mikkel Kessler est un boxeur danois né le 1er mars 1979 à Copenhague.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il devient champion du monde des poids super-moyens WBA le 12 novembre 2004 aux dépens du Portoricain Manny Siaca par abandon à l'appel de la 8e reprise[1]. Kessler bat ensuite aux points Anthony Mundine le 8 juin 2005[2] puis Eric Lucas le 14 janvier 2006 par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise[3].

Il réunifie les ceintures WBA et WBC le 14 octobre 2006 en mettant KO au 3e round l'Allemand Markus Beyer[4]. Après une nouvelle défense victorieuse face à Librado Andrade le 24 mars 2007 à Copenhague[5], il affronte le 3 novembre 2007 Joe Calzaghe, champion WBO, au Millennium Stadium de Cardiff devant plus de 50 000 spectateurs. Le combat ira au terme des 12 reprises, Calzaghe étant déclaré vainqueur à l'unanimité des 3 juges[6].

Ce premier revers est effacé le 21 juin 2008 lorsque Mikkel Kessler bat par KO Dimitri Sartison dans l'ultime reprise[7] et s'empare à nouveau du titre WBA alors vacant. Il confirme le 25 octobre en stoppant Danilo Haussler également par KO dans le 3e round[8] puis le 12 septembre 2009 face à Gusmyr Perdomo (arrêt de l'arbitre au 4e round)[9].

Le 21 novembre 2009, il s'incline aux points face à Andre Ward (21-0, 13 KO) sur décision technique à la 11e reprise suite à un choc de têtes. Blessé au front et surpris par la vitesse d'exécution de l'américain, Kessler perd sa ceinture aux points à l'unanimité des juges[10].

Il se relance néanmoins le 24 avril 2010 en ravissant la ceinture WBC à l'anglais Carl Froch (victoire aux points par décision unanime)[11], ceinture qu'il laisse vacante quelques mois plus tard. Kessler fait son retour à la compétition dans la catégorie mi-lourds le 19 mai 2012 en battant par KO au 4e round l'américain Allan Green[12] puis le nord-irlandais Brian Magee au 3e round en super-moyens le 8 décembre 2012. Il est en revanche battu aux points par Carl Froch lors de leur combat revanche le 25 mai 2013, cette fois pour le titre IBF de la catégorie.

Références[modifier | modifier le code]



Liens externes[modifier | modifier le code]