Mikhail Rasumny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rasumny.

Mikhail Rasumny

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Basil Rathbone (à d.), dans Un cœur à prendre (1946)

Nom de naissance Mikhail Alexandrovitch Rasumny
(Михаил Александрович Разумный)
Naissance 13 mai 1890
Odessa (Ukraine)
(alors Empire russe)
Nationalité Drapeau de la Russie Russe
Décès 17 février 1956 (à 65 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
(Californie, États-Unis)
Profession Acteur
Films notables Shanghai Gesture (1941)
Pour qui sonne le glas (1943)
Anna et le Roi de Siam (1946)
L'Ardente Gitane (1956)

Mikhail Alexandrovitch Rasumny (russe : Михаил Александрович Разумный), né le 13 mai 1890 à Odessa (Ukraine ; alors Empire russe), mort le 17 février 1956 à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie), est un acteur d'origine russe, généralement crédité Mikhail Rasumny (parfois Michael Rasumny).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts au théâtre dans son pays natal vers la fin des années 1910, Mikhail Rasumny s'installe en Allemagne durant les années 1920 et apparaît au cinéma dans le film muet Der erste Kuß de Carl Lamac (avec Anny Ondra), sorti en 1928. Après huit autres films muets allemands, son premier film parlant (et dernier tourné en Allemagne) est Das alte Lied d'Erich Waschneck (avec Lil Dagover), sorti en 1930.

En 1933, à l'avènement du nazisme, il quitte son premier pays d'adoption pour la France, puis émigre en 1937 aux États-Unis, où il s'installe définitivement. Il y poursuit sa carrière au théâtre et joue à Broadway (New York) dans deux pièces, la première représentée en 1940. La seconde, en 1954, est l'adaptation de Colombe de Jean Anouilh, avec Julie Harris dans le rôle-titre.

À Hollywood, son premier film américain est Camarade X de King Vidor (1940, avec Clark Gable et Hedy Lamarr). Comme second rôle de caractère, il contribue à quarante autres films américains (dont quatre courts métrages), le dernier étant L'Ardente Gitane de Nicholas Ray (avec Jane Russell et Cornel Wilde), sorti en mars 1956, peu après sa mort. S'y ajoute la coproduction américano-italienne Les Pirates de Capri (1949, avec Louis Hayward et Binnie Barnes).

Parmi ses autres films notables, citons Shanghai Gesture de Josef von Sternberg (1941, avec Ona Munson, Victor Mature et Gene Tierney), Pour qui sonne le glas de Sam Wood (1943, avec Gary Cooper et Ingrid Bergman), Anna et le Roi de Siam de John Cromwell (1946, avec Irene Dunne, Rex Harrison et Linda Darnell), ou encore Un cœur à prendre de Sam Wood (1946, avec Ginger Rogers et Jean-Pierre Aumont).

Pour la télévision, entre 1950 et 1956, Mikhail Rasumny collabore à neuf séries, majoritairement dédiées au théâtre.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Période allemande (1928-1930)[modifier | modifier le code]

(comme Michael Rasumny)

Période américaine (1940-1956)[modifier | modifier le code]

(films américains, comme Mikhail Rasumny, sauf mention contraire)

Avec Gertrude Berg, dans la série The Elgin Hour (1954)

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Théâtre à Broadway (intégrale)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]