Mikel Koliqi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikel Koliqi
Biographie
Naissance
à Shkodër (Albanie)
Ordination sacerdotale
Décès (à 94 ans)
à Shkodër (Albanie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de Ognissanti in Via Appia Nuova

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Michel Koliqi ou Mikel Koliqi, né le à Shkodër (Shkodra) en Albanie et mort le à Shkodër, est un cardinal albanais de l'Église catholique romaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il étudie la philosophie et la théologie catholique à Milan. Il est ordonné prêtre le et exerce son ministère dans le diocèse de Shkodër. En 1936 il devient vicaire général du diocèse. Il crée l'école de cathédrale, devient éditeur d'un journal hebdomadaire catholique et écrit des pièces de théâtre.

Après 1945, il passe 21 ans en prison au travail forcé en tant que prisonnier politique du régime communiste. On lui reproche d'avoir écouté les stations de radio étrangères et son engagement auprès de la jeunesse catholique. En 1986 il est libéré de la prison en raison de son âge.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Le pape Jean-Paul II le crée cardinal, non électeur en cas de conclave, lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de Ognissanti in via Appia Nuova à l'église Ognissanti. Il a alors 92 ans.

Mikel Koliqi meurt le à Shkodër et est enterré dans la cathédrale de cette ville.