Mike Rimbaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les articles sur d'autres personnalités de même nom, voir Rimbaud (homonymie).

Mike Rimbaud est un guitariste et chanteur Américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Démarrant sa carrière en se produisant dans les cafés de New York, Mike Rimbaud signe en 1990 avec un label musical français, Bondage Records, le label des Bérurier Noir. Son premier album, Mutiny In The Subway est enregistré à New York dans les studios de Baby Monster avec l'aide de Andrea Pennisi aux percussions, Lee Kostrinsky à la basse[1].

Mike s'installe à Paris en 1991 pour trois ans et réalise des tournées en France et en Europe comme sur scène au festival Rock'air (1991) ou aux Eurockéennes de Belfort (1992). Avec le label Houlala, il enregistre l'album Funeral Lover à New York (Baby Monster Studios) et Paris (Mixit Studio), album dont il a écrit toutes les musiques et chansons.

En 1993, Elliott Murphy produit le troisième album Red Light et un clip pour Dying But Not Dead.

De retour à New York en 1994, Mike Rimbaud joue avec son nouveau groupe, The Subway Sun et il sort Graffiti Trees en 1997, enregistré aux No Mystery Studios.

Il collabore avec plusieurs artistes dont Charlelie Couture dans DawnTown Project (label Chrysalis Records) ou en 2000 avec Marc Billon, un compositeur de musique électronique sur un projet appelé Adam Evening, mais le disque n'est jamais sorti.

En 2002, Mike publie un enregistrement acoustique, Beast of Broadway avec des chansons produites par Brian Ritchie. En 2003, c'est la sortie de Light of Day, un hommage à Bruce Springsteen. Il joue au Stone Pony avec d'autres artistes afin de promouvoir cet album.

Entre 2004 et 2009 Mike continue à enregistrer et jouer solo et avec son groupe The Subway Sun en même temps qu'il inaugure deux expositions de ses tableaux, une série de plus de 50 portraits du Lower East Side de New York. Mike Rimbaud expose régulièrement ses peintures, représentant des villes, des dinosaures et des portraits, dont un de Barak Obama. En 2010 il sort un album, What Was I Thinking? enregistré dans les studios de New York City et à Brooklyn. Il fait un clip à Miami pour la chanson, Miami High. 'En été 2011, Mike est mis sur son 7ème album, "Coney Island Wave" avec les singles, "Dance With A Mermaid et "Everyone Needs a Daddy" avec une vidéo filmée à Nashville. Toujours en 2011 Mike a sorti un album de chansons de reprise, "Can't Judge A Song By It's Cover" où il interprète Phil Ochs, The Beatles, Bob Marley, Jobim, entre autres. Il a également mis sur "Soundtrack for a Human Being", une compilation de ses chansons, dont la nouvelle "One Percent Feeling Lonely." En 2012 une chanson de Mike"Saving Up To Go Bankrupt a été inscrite sur la "Occupy This Album" collection au profit du mouvement Occupy Wall Street. "Night Rainbow" est le dernier album, sortie en Février 2013, inspiré par l'ouragan de Sandy à New York et le mouvement d'Occupy. Il ya aussi une vidéo de son single, "Sandy Must Be Crazy."

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Night Rainbow, 2013
  • Coney Island Wave, 2011
  • Can't Judge a Song By It's Cover, 2011
  • Sound Track for a Human Being, 2011
  • What Was I Thinking, 2010
  • Beast of Broadway, 2003
  • Graffiti Trees, 1997
  • DawnTown Project, 1995
  • Red Light, 1993
  • Funeral Lover, 1991
  • Mutiny in the Subway, 1990

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. site officiel www.mikerimbaud.com

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]