Mike Reynolds (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mike Reynolds
Image illustrative de l'article Mike Reynolds (architecte)
Mike Reynolds lors d'une conférence en 2011
Présentation
Nom de naissance Michael Reynolds
Autres noms Mike Reynolds
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Mouvement(s) Hippie, architecture écologique, écoconstruction, bâtiment autonome, développement durable, Valorisation des déchets ...
Activité(s) Architecte
Formation Architecture
Œuvre
Réalisations Géonef (earthship, vaisseau de la terre)

Michael Reynolds est un architecte américain, adepte d'architecture écologique, d'écoconstruction de bâtiment autonome à base de recyclage de matériau, de développement durable, et de « vie radicalement autosuffisante ». Il est inventeur à ce titre des géonefs (earthship en anglais, vaisseau de la terre) et auteur de nombreux ouvrages techniques sur ce sujet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael Reynolds est diplômé en architecture de l'Université de Cincinnati en Ohio en 1969.

En pleine période hippie des années 1960 contre la société de consommation, il se lance dans l'étude expérimentale en architecture écologique / écoconstruction alternative novatrice de concept de maisons construites à partir de matériaux recyclés (pneus usagés, bouteille en plastique, boite de conserve, canettes aluminium ...) liés par du mortier, et d'habitat passif à base de terre comme isolant thermique ...). Il publie le résultat de son étude dans le magazine américain Architectural Record en 1971 et construit sa première maison expérimentale l'année suivante. Il établi une communauté expérimentale à Taos au Nouveau-Mexique sur une étendue de 640 hectares, ou il construit et expérimente environs 70 de ses maisons expérimentales.

Il poursuit ses recherches expérimentales dans les domaines de l'autosuffisance complète de ses créations en eau, gaz, énergie électrique (panneaux solaires ou éoliennes), chauffage, production d'eau potable, traitement des eaux usées, assainissement, toilettes sèches... Il étudie également des idées de maraîchage sous serre pour cultiver en autarcie des fruits et légumes.

Bien que Reynolds se consacre à l'expérimentation de nouveaux concepts, des clients déçus le poursuivent en justice vis à vis de problème d'étanchéité, d'inadaptation climatique, d'illégalité et de dangerosité de ses constructions... En 1990 le Conseil de l'Ordre des architectes du Nouveau Mexique lui retire alors sa licence d'architecte, en lui interdisant de continuer son activité au Nouveau-Mexique. Il sombre alors dans la dépression tout en restant une personnalité en écologie, politique écologique et vis à vis des préoccupations en matière de réchauffement climatique ...

En 2007 sa licence d'architecte est rétablie après une bataille juridique de 17 ans. Il reprend ses études et constructions écologiques jusque dans de nombreux pays d'Europe et du monde... Cette même année le réalisateur Oliver Hodge réalise le film documentaire Garbage Warrior pour médiatiser sa vie et son oeuvre.

Mike Reynolds en documentaire[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Earthship: How to Build Your Own, par Michael Reynolds
  • 1991 : Earthship: Systems and Components, par Michael Reynolds
  • 1993 : Earthship: Evolution Beyond Economics, par Mike Reynolds
  • 1995 : The Tire House Book, par Ed Paschich
  • 2000 : Comfort in Any Climate, par Michael Reynolds
  • 2005 : Water From The Sky, par Michael Reynolds
  • 2011 : The Zero-Carbon House, par Martin Godfrey Cook
  • 2012 : How to Build a Global Model Earthship Operation I: Tire Work, par Michael Reynolds
  • 2012 : Earthships in Europe, par Mischa Hewitt et Kevin Telfer
  • 2012 : Engineer's Report: Seismic Performance Evaluation and Tire Construction Analysis, par Michael Reynolds
  • 2012 : Earthship Wizards, par Michael Reynolds
  • 2013 : Operation II: Concrete Work, par Michael Reynolds

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]