Mike Plant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mike Plant Sailing pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Voile
Période active 1950 - 1992
Biographie
Nationalité sportive Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 1950
Décès 1992

Mike Plant, né le 28 novembre 1950 dans le Minnesota et mort en 1992, est un navigateur américain. Il a disparu en voulant rejoindre le départ de la course du Vendée Globe de 1992[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mike Plant commence la pratique de la voile à l'âge de 9 ans sur le lac Minnetonka, dans le Minnesota. À l'âge de 12 ans il gagne une régate organisé par un club de voile. Il gagna une course en X One-Design[Quand ?].

Pour sa première course en solitaire, il remporte le BOC Challenge dans la classe II avec le 50 pieds Airco Distributors.

En 1989, il participe au Vendée Globe Challenge sur le 60 pieds Duracell. Il n'est pas classé car il a reçu assistance : arrêté dans une baie de l'île Stewart en Nouvelle-Zélande, son ancre chass et, risquant d'être drossé à la côte, il est aidé par une équipe de scientifiques.

En 1990, Mike Plant termine quatrième de son second BOC Challenge, à bord de Duracell.

En 1992, il construit un nouveau 60 pieds, Coyote, pour participer au Vendée Globe. En voulant rejoindre le départ de la course, il disparaît après avoir quitté New York le 16 octobre[4]. Sa balise de détresse est déclenchée le 27 octobre mais, celle-ci n'étant pas enregistrée[5], aucune recherche n'est entreprise par les garde-côtes américains[6] avant le 6 novembre[4], relayées par le Cross Étel. Après d'intensives mais infructueuses recherches interrompues le 25 novembre, Coyote est finalement repéré chaviré le 29 novembre 460 milles au nord des Açores[4]. Le bulbe de la quille a disparu, faisant irrémédiablement chavirer le 60 pieds[4]. Le corps de Mike Plant n'a jamais été retrouvé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. biographie
  2. huffington post
  3. biographie
  4. a, b, c et d (en) E.M. Swift, « Mystery At Sea », Sports Illustrated,‎ 30 novembre 1992 (lire en ligne)
  5. (en) Barbara Lloyd, « Trans-Atlantic Sailor Missing After Tracking System Fails », The New York Times,‎ 14 novembre 1992 (lire en ligne)
  6. Vendée Globe : disparition de Mike Plant, France 3, 1992, INA

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Agnus, Pierre-Yves Lautrou, Le roman du Vendée Globe, Paris, édition Grasset 2004, (ISBN 978-2-246-67599-0)