Mike Napoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Mike Napoli Baseball pictogram.svg
Mike Napoli on July 26, 2013.jpg
Red Sox de Boston - No  12
Receveur, premier but
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
4 mai 2006
Statistiques de joueur (2006-2013)
Moyenne au bâton ,259
Circuits 169
Points produits 472
Équipes

Michael Anthony Napoli (né le 31 octobre 1981 à Hollywood, Floride, États-Unis) est un receveur et joueur de premier but des Ligues majeures de baseball évoluant pour les Red Sox de Boston.

Carrière[modifier | modifier le code]

Angels de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Mike Napoli derrière le marbre avec les Angels.

Après des études secondaires à la Charles Flanagan High School de Pembroke Pines (Floride), Mike Napoli est drafté le 5 juin 2000 par les Angels d'Anaheim[1]. Il passe six saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 4 mai 2006. Il profite de la blessure de Jeff Mathis pour faire son entrée dans l'effectif actif comme doublure du titulaire José Molina. Les bonnes prestations de Napoli lui permettent de rapidement s'imposer comme titulaire.

Mis en concurrence avec Mathis en 2009, Napoli s'impose comme un frappeur plus régulier tandis que Mathis s'avère plus consistant au niveau défensif[2]. Napoli joue 18 parties comme frappeur désigné pendant l'absence sur blessure du titulaire Vladimir Guerrero.

En 2010, Napoli dispute légèrement plus de matchs au poste de premier but qu'à celui de receveur. À cette dernière position, il partage encore une fois le travail avec Jeff Mathis. En offensive, il réussit des sommets personnels de 26 circuits et 68 points produits.

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Mike Napoli en 2012 avec les Rangers.

Le 21 janvier 2011, les Angels échangent Napoli et le joueur de champ extérieur Juan Rivera aux Blue Jays de Toronto en retour du voltigeur Vernon Wells[3]. Cinq jours plus tard, les Jays transfèrent Napoli aux Rangers du Texas en retour du lanceur droitier Frank Francisco et d'une somme d'argent[4].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En 113 parties jouées pour sa nouvelle équipe en 2011, Napoli frappe pour une moyenne au bâton de ,320. Ceci lui aurait valu le 6e rang de la Ligue américaine[5], mais ses 432 apparitions au bâton sont moins que le minimum de 502 requis pour se qualifier au titre de champion frappeur de la ligue. Sa moyenne de puissance de ,631 aurait aussi été la meilleure de la ligue s'il avait atteint le minimum requis. Avec 30 circuits, Napoli est ex aequo au 10e rang de l'Américaine[5] et il produit 75 points.

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Napoli connaît de formidables séries éliminatoires. Il frappe pour ,357 de moyenne au bâton avec un circuit et quatre points produits en Série de divisions contre les Rays de Tampa Bay. Après le troisième match de la série le 3 octobre, partie dans laquelle le receveur des Rangers claque un circuit, vole un but et épingle un coureur adverse en tentative de vol[6], le gérant des Rays, Joe Maddon, déclare que c'est « l'année du Napoli » (« It's the Year of the Napoli, man[6],[7] »).

Les Rangers éliminent les Rays. Au tour éliminatoire suivant, la Série de championnat de la Ligue américaine contre les Tigers de Détroit, Napoli réussit sept coups sûrs en 24 présences officielles au bâton (moyenne au bâton de ,292) et marque six points en six matchs.

Il garde cependant le meilleur pour la fin : en Série mondiale 2011, Napoli frappe sept coups sûrs en sept matchs (moyenne au bâton de ,350) dont deux circuits. Sa moyenne de puissance s'élève de plus à ,700. Avec 10 points produits, il établit un record de franchise pour un joueur des Rangers en Série mondiale et égale la marque de Yogi Berra (10 points produits en Série mondiale 1956[8]) pour un receveur. Il est le 6e joueur de l'histoire à faire compter au moins 10 points en finale, avec seulement deux de moins que le recordman Bobby Richardson qui établit le record dans la Série mondiale de 1960[8].

Dans le 5e match de finale contre les Cardinals de Saint-Louis, Napoli brise l'égalité de 2-2 en fin de huitième manche avec un double les buts remplis qui donne aux Rangers une victoire de 4-2. Il réalise de plus deux belles pièces de jeu défensive, retirant deux fois Allen Craig des Cardinals en tentative de vol[9],[10].

Il est considéré favori au titre de joueur par excellence de la Série mondiale[11],[12],[13] advenant une victoire de Texas et certains croient même qu'il aurait pu devenir l'un des rares à remporter le prix dans une défaite de son équipe. Mais cela ne se produit pas : les Cardinals gagnent la Série mondiale dans la limite de sept matchs et David Freese de Saint-Louis est plutôt choisi meilleur joueur de la finale. Napoli joue le 7e match de Série mondiale en dépit d'une blessure à la cheville droite subie en contournant le deuxième but dans la rencontre précédente[8].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

La deuxième saison de Napoli chez les Rangers est décevante alors que sa moyenne au bâton passe de ,320 à ,227. En revanche, il frappe 24 circuits et produit 56 points en 108 parties. Son contrat avec Texas se termine et il devient agent libre.

Red Sox de Boston[modifier | modifier le code]

À la fin 2012, Napoli s'entend sur les termes d'un contrat avec les Red Sox de Boston. Cependant, la nouvelle n'est pas rendue officielle avant plus de 50 jours, car l'équipe a des craintes au sujet de la santé de l'ancien receveur des Rangers. Un problème appelé ostéonécrose aseptique qui affecte la hanche de Napoli inquiète l'équipe, mais le 22 janvier 2013, les Red Sox annoncent enfin qu'une entente d'une saison a été conclue et que Napoli devrait être le joueur de premier but de l'équipe au cours de la saison qui approche[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[15]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2006 LA Angels 99 268 47 61 13 0 16 42 2 0,228
2007 LA Angels 75 219 40 54 11 1 10 34 5 0,247
2008 LA Angels 78 227 39 62 9 1 20 49 7 0,273
2009 LA Angels 114 382 60 104 22 1 20 56 3 0,272
2010 LA Angels 140 453 60 108 24 1 26 68 4 0,238
Totaux 506 1549 246 389 79 4 92 249 21 0,251
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[15]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2007 LA Angels 3 6 0 1 0 0 0 0 0 0,167
2008 LA Angels 4 12 3 3 0 0 2 4 0 0,250
2009 LA Angels 7 13 1 2 1 0 0 0 0 0,154
Totaux 14 31 4 6 1 0 2 4 0 0,194

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 17th Round of the 2000 June Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) « How far has Napoli fallen? », Steve Bisheff, le 23 septembre 2009, Los Angeles Times.
  3. (en) Angels acquire Wells in deal with Blue Jays, Lyle Spencer / MLB.com, 21 janvier 2011.
  4. (en) Jays ship newcomer Napoli, Edmonton Journal, 26 janvier 2011.
  5. a et b (en) 2011 American League Batting Leaders, baseball-reference.com.
  6. a et b (en) Celebrating the 'Year of the Napoli, man', David Thomas, Fort Worth Star-Telegram, 4 octobre 2011.
  7. (en) Rangers can officially rename 2011 season the 'Year of the Napoli', Evan Grant, The Dallas Morning News, 3 octobre 2011.
  8. a, b et c (en) Rolled ankle doesn't keep gutsy Napoli off field, John Schlegel / MLB.com, 28 octobre 2011.
  9. (en) Performer of the Game: Rangers catcher Napoli, John Schlegel / MLB.com, 25 octobre 2011.
  10. (en) Napoli's huge game, MLB.com, 25 octobre 2011.
  11. (en) No shortage of heroes: The World Series MVP candidates, Chris Bahr, The Sporting News, 28 octobre 2011.
  12. (en) MVP Easy Decision if Rangers Win World Series, Adam Boedeker, NBC Dallas-Fort Worth, 25 octobre 2011.
  13. (en) Mike Napoli is Rangers' World Series MVP, Richard Durrett, ESPN, 29 octobre 2011.
  14. (en) Napoli, Red Sox anticipate healthy 2013, Ian Browne / MLB.com, 22 janvier 2013.
  15. a et b (en) Statistiques de Mike Napoli en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]