Mike Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Edward Love dit Mike Love, né le à Los Angeles, Californie, est le chanteur originel du groupe The Beach Boys.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le cousin des frères Wilson (Brian, Dennis et Carl)

Mike Love en 2006.

Mike étant « la » voix grave des Beach Boys, c'est lui qui a assuré les solos d'un grand nombre de chansons des années 60 dont 409, Surfin' Safari, Little Honda, Drive-in, California Girls, Surfin' USA ou I Get Around... Sa voix parfois nasillarde est de fait devenue la marque de fabrique des premiers hits des Beach Boys. Au-delà de la simple interprétation, Mike Love était souvent coauteur de ces titres avec Brian Wilson, s'occupant d'écrire les textes.

À partir de 1965, Mike Love s'oppose souvent à Brian Wilson à propos de la composition des chansons du groupe. Hostile à l'album Pet Sounds qu'il trouve trop éloigné du style originel des Beach Boys, il réécrit certaines chansons comme Hang On To Your Ego (devenu I Know There's An Answer) qu'il trouve trop allusive au LSD. Mike Love est particulièrement opposé à la musique de Brian Wilson, qu'il trouve de plus en plus complexe et difficile à reproduire sur scène. La tension entre Mike et Brian atteint un pic lors des enregistrements de l'album-projet Smile en 1966. Lors de la session d'enregistrement de Cabinessence, il demande à Van Dyke Parks, collaborateur et parolier pour l'album, de lui expliquer le sens de ses textes. Cela provoque le départ de Van Dyke Parks, furieux de son comportement. Selon des propos de Van Dyke Parks, c'est Mike Love qui serait responsable de l'abandon du projet Smile, ayant fait pression sur Brian Wilson de peur de perdre sa place de parolier de groupe.

En 1972, Mike Love est cette fois en conflit avec Dennis Wilson, frère de Brian, qui, à la suite d'une blessure qui l'empêche de jouer de la batterie, prend de plus en plus le rôle de chanteur principal. Ayant pris la tête du groupe depuis 1974, Mike Love est depuis l'origine dans les Beach Boys et le seul à l'heure actuelle à jouer sous ce nom. En 1992, il a engagé des poursuites judiciaires contre Brian Wilson à propos des droits d'auteur des titres des Beach Boys. Il a aussi engagé des poursuites judiciaires contre Al Jardine, qui après son départ du groupe utilisait encore le nom The Beach Boys. Il faut croire que ces procès sont une tradition familiale, puisque Brian Wilson avait lui aussi intenté un procès à son père pour des royalties.

Mike Love est l'un des premiers musiciens pop à s'initier à la pratique de la technique de Méditation transcendantale (MT), après sa rencontre avec Maharishi Mahesh Yogi à Paris en décembre 1967[1]. Deux mois plus tard, il se rends à l'ashram de Maharishi à Rishikesh en Inde pour participer au fameux cours de formation de professeurs de MT où participent aussi les Beatles et quelques autres célébrités dont Donovan, Mia Farrow et sa sœur Prudence.

Article détaillé : Séjour des Beatles en Inde.

Mike Love pratique par la suite la technique avancée dite du vol yogique[2]. En 2009, il s'engage en soutenant la Fondation David Lynch dont le but est, entre autres, d'offrir la MT aux jeunes issus de milieux défavorisés afin de les aider à mieux réussir dans leurs études, puis dans la vie et de résoudre les problèmes de violence à l'école[3]., [4]

Mike Love a été marié cinq fois et a eu sept enfants. Une de ses filles, illégitime, Shawn Love a été la dernière épouse de Dennis Wilson. Il est aussi l'oncle de Kevin Love, joueur de basket-ball professionnel évoluant en NBA.

Références[modifier | modifier le code]